Visibilité du sport féminin en RDC : Arlette Butela déplore la non implication des dirigeants sportifs

Le sport féminin en RDC est peu médiatisé comparé à celui des hommes. Le constat a été fait par le premier média des femmes en RDC pourelle.info, et pour en connaître les raisons, Arlette Butela, travaillant à la chaîne Télé 50 a répondu à nos reporters. 

Pour cette dernière, la faute incombe aux dirigeants sportifs de la RDC, notamment le ministère des Sports, à qui elle reproche une faible implication dans la médiatisation des compétitions sportives féminines en RDC, comparé à celles des hommes.

« Je dirais, dans l’ensemble il y a une faible médiatisation des rencontres féminines et notamment dans le football. Le championnat masculin se joue d’un côté et le championnat féminin aussi d’un autre côté. Mais dans le championnat féminin, il y a une faible médiatisation, aussi parce qu’il n’y a pas assez des clubs des dames. Au niveau de la fédération de football parce que c’est elle qui est censée organiser un championnat, sa mission d’ailleurs , est entre autre de créer la visibilité en ayant une bonne politique de médiatisation du sport féminin. Je pense même qu’au niveau de la FIFA, il y a des moyens qui sont mis justement en place pour faire valoir le football féminin mais seulement on ne sent pas son impact ici en RDC. On aide pas les dirigeants des clubs féminins, il n y a pas une organisation des championnats féminins au niveau provincial ou national alors que c’est cela qui va créer une forte visibilité », a-t-elle dit.

Concernant toujours le football féminin, Arlette Butela suggère à la fédération, de respecter au départ les lois de la FIFA dans la visibilité des championnats au niveau national, et imposer cela dans l’ensemble de la République Démocratique du Congo.

« Il faut déjà commencer par respecter les textes au niveau des recommandations de la FIFA, et imposer cela à tout le pays. Cela va aider non seulement la fédération mais aussi la jeunesse congolaise particulièrement les footballeuses congolaises », a-t-elle martelé.

Retenons que les textes de la FIFA portent une attention particulière dans la médiatisation des championnats sportifs dans les deux versions masculine et féminine.

Nathan Diamwete 

Partager via :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram
Email
Imprimer
Lire aussi :

Laisser un commentaire

Accédez à POURELLE TV

50 Femmes qui inspirent: 4e Edition

Echo des Provinces

Inongo – Province de Maï Ndombe: Une embarcation échoue et cause 9 morts et  115 rescapés

People & Célébrités

Education Template