Us  Coutumes en RDC : Voici les caractéristiques des femmes Lubas, une ethnie du centre du pays

IMG-20220722-WA0032

Partager:

La RDC un est un pays très vaste composé de 145 territoires, des populations qui parlent 212 langues, parmi lesquelles 4 sont des langues nationales: Kikongo, swahili, Tshiluba et lingala.

La population de la RDC est repartie en plusieurs tribus vivant dans plusieurs villages et secteurs. Mais quelles sont les caractéristiques de ces tribus ? La rédaction du Média Pourelle a braqué son regard sur la tribu Luba, particulièrement les femmes, un groupe ethnique que l’on retrouve dans le centre de la République Démocratique du Congo, dans les provinces du Kasaï.

Les femmes Lubas sont sociales et dotées du sens de savoir vivre. Elles savent  tendre la main et partager le peu qu’elles possèdent avec leur entourage. Dans leur aspect physique, plusieurs sont très souvent grasses, de taille moyenne, de teint claire et très belles.

Les femmes Lubas aiment la musique notamment leur rythme du terroir appelé le Mutuashi. Et parmi les groupes musicaux auxquels elles se réfèrent on peut citer les fameux “Bayuda du Congo”.  Du point de vue alimentaire, les femmes Lubas consomment bien et très souvent la farine de manioc mélangée à la farine de maïs, les feuilles de manioc cuisinées avec une petite quantité de sel mais une grande quantité d’eau contenant contenant très peu d’huile de palme. Elles aiment egalement consommer les fretins, les mikebuka, une sorte de poisson fumée préparée avec peu d’épices.  

Concernant la vie de couple ou amoureuse, il est constaté que dès son jeune âge, la femme Luba est influencée ou attiré par le mariage. Elle y est préparée par ses parents ou ses proches. Ces derniers lui montrent comment gérer le foyer et en prendre soin. Pour les femmes Lubas le respect de son homme au foyer est une chose très capitale, à appliquer à la lettre :

‹‹ Chez moi l’homme est un chef. Je lui dois du respect et je ne peux jamais aller à l’encontre de sa volonté ››, a fait savoir Astrid Tshinyama une femme de l’ethnie Luba.

Pour soutenir leurs foyers, ces femmes qui font preuve d’une grande soumission dans leur grande majorité, ne reculent devant rien quant il s’agit de travailler dur pour épauler leurs partenaires au foyer. Elles sont notamment aussi très douée dans le commerce.

Précieuse Boyo

Mots clés :

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template