Ouverture de la Conférence de l’ONU « Forum Génération Égalité » à Paris

Le « Forum génération égalité », a débuté ce  mercredi 30 Juin à Paris en France. Organisé par l’ONU, cette rencontre doit permettre de lancer des actions concrètes en faveur de l’éducation des filles mais aussi de la lutte contre les violences sexuelles.

C’est le président Français Emmanuel Macron qui a donné le coup d’envoi de cette conférence sur l’égalité des sexes. Dans son mot, il a indiqué je cite :

« Reconstruire une économie plus égalitaire, combattre les violences contre les femmes, soutenir les femmes victimes », fin de citation.

De son côté, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, et la vice-présidente des États-Unis, Kamala Harris ont également pris part à la cérémonie d’ouverture de ce Forum.

Cette conférence se tient dans un contexte d’augmentation des inégalités, accentuées par la pandémie, et de recul des droits des femmes à l’échelle mondiale. Organisé en partie en « distanciel », le Forum Génération Égalité associe les responsables politiques, les organisations non gouvernementales et fondations philanthropiques pour redonner une impulsion décisive à l’égalité hommes/femmes.

Les résultats attendus doivent déboucher sur un plan mondial d’accélération vers l’égalité, autour de plusieurs thématiques notamment les violences envers les femmes, le droit à disposer de son corps, l’éducation des filles ou encore l’égalité économique.

Chaque thème sera abordé par des coalitions d’actions associant États, organisations internationales, société civile et secteur privé pour élaborer une feuille de route dont la mise en oeuvre doit être évaluée dans les cinq ans.

Les Chefs d’état et de gouvernement ont pris la parole lors de la cérémonie d’ouverture, ce mercredi 30 juin après-midi au Carrousel du Louvre, dont certains à distance.

Sont ainsi annoncés l’Allemande Angela Merkel, le Canadien Justin Trudeau, le Mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador, le Sud-Africain Cyril Ramaphosa et le Kényan Uhuru Kenyatta.

La société civile sera représentée par la Prix Nobel irakienne Nadia Mourad, la philanthrope américaine Melinda Gates, ou des militantes des droits des femmes venues de plusieurs continents, engagées dans la défense de l’accès à l’avortement en Pologne, du mouvement LGBT en Turquie ou des droits politiques des femmes en Afghanistan.

Durant ces trois jours, plusieurs ONGs féministes ont prévu de se faire entendre à l’occasion de cette conférence onusienne.

Maguy Mbuku Muzembe

Partager via :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram
Email
Imprimer
Lire aussi :

Laisser un commentaire

Accédez à POURELLE TV

50 Femmes qui inspirent: 4e Edition

Echo des Provinces

Inongo – Province de Maï Ndombe: Une embarcation échoue et cause 9 morts et  115 rescapés

People & Célébrités

Education Template