Mise en garde de Denise Dusauchoy envers le général John Tshibangu après ses exhibitions sur les réseaux sociaux

Une Journaliste qui met en garde un général. C’est ce que beaucoup de Congolais ont vu sur les réseaux sociaux, via le compte TikTok de Denise Dusauchoy. Cette dernière, Journaliste, influenceuse et communicatrice de la majorité au pouvoir en RDC, a fait une vidéo sur son compte TikTok, dans laquelle elle interpelle John Tshibangu, membre des FARDC et nouvellement promu général par le président de la République Félix Tshisekedi Tshilombo.

Et pour cause, ce militaire congolais fait le buzz sur les réseaux sociaux ces derniers jours en s’exhibant via des photos et vidéos dans lesquelles il glorifiait le Chef de l’État et surtout faisant l’apologie de ses goûts vestimentaires. Une chose qui a irrité beaucoup de Congolais et particulièrement Denise Dusauchoy, qui voit là un acte qui salit l’image du président Félix Tshisekedi.

« Général John Tshibangu on t’a maudit ou ton intelligence n’est plus en place, nous nous sommes battus pour que tu sortes en prison, on s’est battu pour que tu puisses avoir un poste. Maintenant tu veux faire porter l’opprobre au Président de la République. Que veux-tu qu’on fasse de toi ? », a-t-elle dit en français et en Tshiluba.

Denise Dusauchoy en a profité pour intimer un ordre à l’entourage du général John Tshibangu de cesser avec ces exhibitions.

« A partir d’aujourd’hui, plus de photos, plus de vidéos avec le général. Vous qui êtes autour du Général, Christian Lumu et compagnie, je ne veux plus voir des photos. Si je vois encore des photos et vidéos, non seulement on va vous arrêter mais on va vous chicoter également », a-t-elle dit avec un ton sévère.

Mais au-delà de cette irritation au sujet du buzz que fait le général John Tshibangu , beaucoup des Congolais sur les réseaux sociaux se sont posés la question de savoir en quelle qualité, Denise Dusauchoy, journaliste, proche du Président de la République, peut-elle s’arroger le droit de donner des ordres et d’intimider un général d’armée et son entourage?

« C’est ma dernière mise en garde. Il faut faire attention ! Nous, on s’est battu. Quand tu n’avais pas de postes, tu pleurnichais. Après vous allez dire que le Président de la République ne veut pas aider sa communauté », a-t-elle conclut en piaffant.

Pour certains observateurs, cette mise en garde de Denise Dusauchoy au général John Tshibangu relève du copinage, du népotisme, du favoritisme et de la légèreté dans la gestion du pays.

Dave Ngonde

Partager via :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram
Email
Imprimer
Lire aussi :

Laisser un commentaire

Accédez à POURELLE TV

50 Femmes qui inspirent: 4e Edition

Echo des Provinces

Inongo – Province de Maï Ndombe: Une embarcation échoue et cause 9 morts et  115 rescapés

People & Célébrités

Education Template