Massacre des civils dans un camp de déplacés en Ituri : Les femmes de cette province haussent le ton

wp-1644858099691

Partager:

Le “Collectif des femmes de l’lturi” hausse le ton au sujet du récent massacre des civils dans le sites des déplacés, à Bule, territoire de Djugu.

La présidente de ce collectif Isabelle Buve et les femmes de cette structure se demandent à qui les femmes doivent demander sécurité et secours.

Faisant appelle à l’implication du gouvernement Central, les femmes membres de cette structure ont fait des recommandations à plusieurs autorités du pays et différents acteurs dans ces conflits:

– Au Chef de l’Etat, Commandant Suprême des Forces Armées, d’imposer la paix dans les provinces de l’Est de la RDC dont l’lturi, et d’accélérer le processus P-DDRCS, son operationalisation et sa matérialisation.

– Au Premier Ministre, chef du gouvernement, dans l’engagement du gouvernement dans sa mission de protection et sécurisation de la population, d’appuyer effectivement l’Etat de siège en logistique, financement, moyens humains et matériels pour l’atteinte de l’objectif de l’État de siège vu que les ADF se mutualisent avec les groupes armés et la mutualisation des forces FARDC-UPDF.

– À la MONUSCO d’accomplir son mandat en appuyant le gouvernement dans le maintien de la paix et la protection des civils.

– Aux tireurs de ficelles régionaux, internationaux et locaux de cesser de faire verser le sang des Congolais innocents.

– Aux groupes armés locaux et étrangers dont la CODECO, Zaire, FRPI, FRPIC, Mai-Mai, Banyabwisha et ADF, d’arreter de tuer, de verser le sang des lnnocents lturiens Congolais et de s’attaquer aux symboles de l’Etat mais aussi de ne pas se laisser manipuler.

– Aux acheteurs et vendeurs des armes de cesser d’alimenter les groupes armés car en le faisant vous contribuez aux tueries de vos frères.

– Aux élus de l’lturi à différents niveaux de faire le suivi des engagements du gouvernement pour que la population jouisse de la paix et de demander que des enquêtes se fassent pour dénicher les tireurs de ficelles pour qu’ils soient traduits en justice et condamnés.

– Aux couches vives de la société, les femmes, les jeunes, leaders politiques, sociaux et religieux de s’impliquer et s’engager effectivement dans la recherche de la paix en lturi.

– Aux familles endeuillées, nos compassions et que les âmes de ceux qui ont été tués reposent en paix.

Anuarite Unyuthi.

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template