Lancement officiel du programme d’entrepreneuriat des femmes africaines (AWEP)

C’est dans la salle de conférence de l’hôtel Béatrice que s’est déroulée la cérémonie du lancement officiel de l’African Women Entrepreneurship program, AWEP en sigle.

Les premiers mots de cette rencontre ont été dits par la Coordonatrice et présidente d’AWEP RDC Josline Tshibangu qui a remercié tous les participants et a présenté AWEP comme un programme d’échange lancé par les Etats Unis en 2010 afin de donner davantage des possibilités aux femmes d’affaires africaines et créer des réseaux des femmes entrepreneures en Afrique subsaharienne. Elle a ensuite donné quelques objectifs du chapitre RDC AWEP qui sont :

  • mener toutes les actions nécessaires pour promouvoir l’entrepreneuriat des femmes;
  • maintenir la place de la femme congolaise entrepreneure dans l’économie congolaise et mondiale,
  • renforcer la capacité de créativité, d’innovation et d’esprit d’initiatives de la femme congolaise.

Le deuxième intervenant à cette cérémonie fut Mike Hammer, ambassadeur des États-Unis en RDC qui, dans ses propos n’a pas caché sa joie d’être à cette cérémonie du lancement officiel d’AWEP avec tous les participants. Il a aussi présenté le soutien des États-Unis d’Amérique à ce programme initié depuis 2010 par l’ancien président Barack Obama.

‹‹ Nous pensons que l’installation d’AWEP en RDC ouvrira des opportunités aux femmes congolaises qui ont choisi de devenir les premiers membres de cette initiative ›› a t-il déclaré.

Représentant Joël Makubikwa, coordinateur de la fondation Denise Nyakeru Tshisekedi, Nadège chargée des projets au sein de la dite Fondation a lu le mot de la première dame qui a présenté ses remerciements aux organisateurs et a appelé les femmes à se lever pour saisir l’opportunité que leurs offre ce programme.
‹‹ Mes dames, l’opportunité s’offre à nous, alors, saisissons là. Je me permet de rappeler ce que nous savons deja ; dans tous les domaines nous devons agir, être animées d’une solide et unique conviction que les femmes sont les vecteurs de la paix et les actrices de développement incontournable ››, a dit la première dame.

De son côté, Justin Magala, Directeur de cabinet du ministre des petites et moyennes entreprises de la RDC a, au nom du ministre, remercié et salué cette initiative des États-Unis d’Amérique sur les femmes entrepreneures.
‹‹ L’initiative AWEP vient donner une autre béquille à la grande lutte que sont entrain de mener les partenaires avec l’ensemble du gouvernement pour promouvoir les secteurs des initiatives privées en RDC ››, a t-il déclaré.

Serge Tshibangu, mandataire Spécial du Chef de l’État et coordonnateur de l’équipe AGOA à la Présidence de la République, a pris ensuite la parole pour parler de l’objectif que s’était assigné le chef de l’État pour réinsérer la RDC dans le programme AGOA et appelé tous à profiter du programme AGOA qui couvre plusieurs secteurs de la vie économique.

Kelly Whitson du bureau de l’AWEP, Département d’État Américain a, quant à elle, appelé toutes les femmes à se lever et à profiter de cette occasion qui leur est donnée. Elle a aussi parlé du soutien des USA à ce programme et espère que les échanges au travers de ce programme AWEP iront plus loin.

Olivier Mukengeshayi

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières