Com Exkluziva

La non maîtrise du cycle menstruel l’une des causes de grossesses non désirées chez des nombreuses filles

Le cycle menstruel est l’ensemble d’événements périodiques qui arrivent dans la vie d’une femme de manière cyclique et dont l’événement le plus marquant est l’apparition des règles ou les menstrues.

Cela apparaît souvent vers 11-13 ans à l’arrivée de la puberté, une période durant laquelle le corps de la jeune fille se métamorphose : grossissement des seins, et apparition des poils au niveau de l’appareil génital etc.

Ces règles reviennent de façon cyclique en moyenne tous les 28 jours. Elles durent généralement 3 à 5 jours ( cela dépend d’une femme à une autre ), et proviennent de la destruction de la couche interne de l’utérus, appelée « muqueuse interne » ou « endomètre ». La muqueuse utérine permet la nidation de l’ovule fécondée. Lorsqu’il n’ya pas fécondation, elle desquame et est par la suite évacuée sous forme de saignement plus ou moins abondants.

La connaissance du cycle menstruel fait partie des méthodes permettant d’avoir des enfants au moment voulu et donc d’éviter ainsi les grossesses non désirées. Mais malheureusement, de nombreuses filles voire des femmes ne maîtrisent pas ce fait là.

Ne sachant pas comment fonctionne le cycle menstruel et comment faire le “calcul” des “jours fertiles ou pas fertiles” certaines filles tombent enceintes à leur grande surprise, tel que le raconte Arlène, une fille mère vivant à Kinshasa :

‹‹ Je suis tombée enceinte dès le premier jour où j’ai couché avec mon homme je ne savais pas comment cela se passait alors que j’étais déjà dans la période d’ovulation. Voilà je suis tombée enceinte, mais désormais je sais comment calculer et tout ira bien ››, a-t-elle dit.

On distingue chez la femme trois sortes de cycle : long, moyen et court. Mais la chose importante à connaître pour ne pas tomber enceinte, est de savoir localiser la date de l’ovulation pour très bien circonscrire la période fertile. Selon les médecins, il faut éviter les rapports sexuels trois jours avant l’ovulation et trois jours après l’ovulation.

«Je suis tombée enceinte parce que personne ne m’avait appris comment calculer, et surtout que quand je suis arrivée en 3e primaire, ma mère était décédée ,j’ai pas eu la chance d’apprendre toutes ces choses» a raconté de son côté Rosette, une jeune kinoise.

Le manque de connaissance de ces calculs a donc comme conséquences de nombreuses grossesses non désirées auprès de nombreuses filles kinoises et congolaises. Cela pousse même certaines d’entre elles à des avortements clandestins parfois mortels pour les malchanceuses, ou causant des synéchies (accolement de deux parois de l’utérus ou de la matrice) et la stérilité.

Il appartient donc aux autorités sanitaires du pays, aux parents dans les différentes familles, aux encadreurs de jeunes filles dans les orphelinats, et mouvements associatifs, aux enseignants dans les différentes écoles et centres de formation de vulgariser les cours et conseils sur la santé de la reproduction et la sexualité, sans tabou.

Christelle Gibemba

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières