La “Dynamique femmes UCC” a outillé les étudiantes de Kinshasa sur le leadership féminin lors d’une rencontre organisée dans cet alma Mater

WhatsApp-Image-2023-12-10-at-01.18.54

Partager:

‹‹ Leadership féminin : capacité innée ou acquise ? ››, tel a été le thème développé le samedi 2 décembre 2023 dans l’enceinte de l’Université Catholique du Congo avec des étudiantes de la ville de Kinshasa, dont la majorité était issue de l’UCC. Cette rencontre qui était à l’initiative de la “Dynamique femmes UCC” avait comme objectif de booster ces étudiantes et les encourager à devenir leader, histoire de les pousser à s’affirmer, à savoir garder confiance en elles et surtout à oser.

Deux intervenantes, anciennes étudiantes, ont éclairé la lanterne de l’assistance composée à 95% de filles. La 1ere intervenante, Gracinda MABELUANGA, juriste, a échangé avec ces étudiantes sur plusieurs thèmes notamment la gestion des ambitions, la résolution des problèmes, la capacité à inspirer et à motiver les autres. Selon elle, le leadership féminin exige aussi de la formation et de l’éducation, il faut également des compétences innées, de l’expérience, du mentorat et bien d’autres choses telles que le réseautage et le développement des relations humaines qu’il ne faut pas négliger.

‹‹ Le leadership féminin est à la fois inné et acquis ››, a-t-elle dit en conclusion.

Gracinda MABELUANGA a été suivie par Françoise KITENGE VUMILIA, cheffe de service Flux Monétaire dans un établissement public de la RDC. Celle-ci a fait savoir d’entrée de jeu que ‹‹ pour être leader, les capacités innées du leadership seules ne suffisent pas car il faut les développer››.

Françoise KITENGE VUMILIA a notamment informé à l’assistance que le leader est cette personne qui sait prendre des initiatives pour résoudre des problèmes dans la société.

Une séance de questions-réponses a été également au rendez-vous entre les intervenantes et ces étudiantes venues de l’UCC, de l’IFASIC, ou encore de l’Université de Kinshasa.

À la fin de l’activité, Noella MASELE la commissaire cheffe de la “Dynamique femmes UCC” nous a fait part de sa joie quand au déroulement de cette activité et les motivations de cette structure :

‹‹ Après les études, plusieurs personnes se demandent si elles sont vraiment appelées à être des leaders, est-ce que c’est tout le monde qui est appelé à être leader ? Du coup grâce à ce type de formation la “jeune femme va apprendre à développer ses capacités en leadership féminin”. Cela fait partie des objectifs que la dynamique femmes UCC poursuit, et pour atteindre cela on doit mettre en place des techniques nécessaires pour aider les jeunes femmes à être à un niveau plus élevé ››, a-t-elle dit.

Cette rencontre est la 1ere des 10 séances qui sont prévues par cette structure. Cela se poursuivra jusqu’en mars 2024, un moment qui cadre avec la célébration des 10 ans d’existence de la “Dynamique femmes UCC”.

Dave NGONDE

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin