Kinshasa : La Fédération congolaise d’escrime a sensibilisé les femmes congolaises à la pratique de ce sport

IMG-20220418-WA0023

Partager:

La Fédération congolaise d’escrime a sensibilisé les femmes sportives de Kinshasa le mardi 12 avril 2022 à la pratique d’escrime, un sport pas très développé et connu en RDC. Un tournoi dénommé “Tournoi de Paix ” a été organisé pour présenter au public comment ce sport de combat d’épée est pratiqué. C’était sous la supervision de “Canada Visa Connection”, partenaire de l’événement.

Des athlètes de ce sport, membres de différentes catégories, ont pris part à ce tournoi.

Dans la catégorie des médaillés, les jeunes Ketsia Amissi  et Fleurette Benongo ont été déclarées vainqueures dans la version féminine.

Canada Visa Connection Service Immigration” basée à kinshasa au numéro 2 de l’avenue Bon accueil, 1er étage dans la commune de la Gombe, a profité de ce tournoi pour délivrer quelques passeports aux gagnantes : 

‹‹ Nous sommes là pour vous aider à trouver une admission dans n’importe quelle université canadienne étant spécialisé dans l’immigration au canada ››, a lancé Jack Kasongo président de cette structure qui a organisé ce tournoi.

Notez que le dit tournoi avait pour but de ramener les femmes dans cette discipline d’escrime, qui est négligée à kinshasa.

Par ailleurs Canada Visa Connection spécialisée en immigration, a prevu un stage, dans les prochaines semaines au pays de l’herable pour préparer dans les meilleures conditions les escrimeurs de la République Démocratique du Congo dans le but d’obtenir une qualification aux prochains tournoi internationaux.

Par définition l’escrime est un sport de combat ou un art qui se pratique en touchant un adversaire avec la pointe ou le tranchant d’une arme blanche ( épée ) sur les parties valables sans être touché.

Christian Mukaya

Partager:

Articles similaires

1 thought on “Kinshasa : La Fédération congolaise d’escrime a sensibilisé les femmes congolaises à la pratique de ce sport

Laisser un commentaire

Education Template