Afriland – Lengela Kelasi
Afriland – Sara

JM des Veuves : L’URVEM prône la justice et la solidarité envers les veuves

La planète a célébré ce 23 juin la journée mondiale des veuves, avec comme thème ‹‹ Justice et Non Violence à l’égard des veuves et orphelins ››.
A cette occasion, l’Union des Reines Veuves du Monde a organisé une activité à la salle Maïsha Park, dans la commune de la Gombe.

Plusieurs femmes veuves ont pris part à cette activité qui avait pour but de montrer au monde les souffrances et injustices dont elles sont parfois victimes après la mort de leurs maris.
Une pièce de théâtre a été présentée par des veuves musulmanes. Celle-ci a relaté comment la « belle famille s’accapare des biens de l’homme avant même son enterrement », un acte qui se fait souvent au mépris de la femme ayant perdu son compagnon. À la fin de cette pièce, les actrices ont montré qu’avec « l’État de droit » que prône le Président de la République, la belle famille n’a plus le droit de prendre les biens de leur frère de façon unilatérale.

S’en est suivis des discours des organisatrices parmi lesquelles madame Ekene wa Muluka Madrilène, présidente de l’ONG URVEM, Veuve elle aussi. Celle-ci a fait un plaidoyer auprès des décideurs nationaux et internationaux en faveur des veuves et des orphelins afin qu’ils rentrent dans leur droit.

Ekene wa Muluka a, à travers son speech, appelé les veuves du monde entier et celles de la RDC en particulier à s’unir en réseau ou Plateforme en vue de renforcer leur solidarité et résoudre ensemble les problèmes qu’elles vivent au quotidien et que personne ne peut ignorer. Il s’agit notamment des injustices, des rejets sociaux, la spoliation et l’extorsion des biens, des négligences de la part de certains membres de la famille, de l’église, des entreprises et même de l’État.

‹‹ Aujourd’hui, les conflits armés, les déplacements, les migrations, la pandémie de covid-19 laissent des nombreuses femmes veuves et orphelins dans des situations de vulnérabilité inexplicables ››, a-t-elle ajouté.

Ces femmes veuves espèrent qu’une prise de conscience de la société et un réel changement puisse impacter la vie de toutes les veuves de la RDC, un pays où la veuve et l’orphelin sont considérés comme le ‹‹ symbole de la misère et de la pauvreté. ››

Ces veuves de l’UVREM ont dit soutenir le Président de la République, ‹‹ orphelin ›› lui aussi, dans son projet de la gratuité de l’enseignement, un projet qui a permis à beaucoup d’orphelins de retrouver le chemin de l’école. Elles espèrent que les desiderata de la veuve et des orphelins seront pris en compte à travers les ministères de la Justice et celui des Droits humains.

Et pour clôre, avec la présence du gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation, dit gouvernement des ‹‹ Warriors››, les veuves et les orphelins de la RDC souhaitent vivre un changement positif dans tous les aspects de leur vie.

L’activité s’est clôturée, en fin de journée, par une collecte de fonds en faveur de ces femmes veuves.

Christelle Gibemba

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Interviews

Actu d'Ailleurs

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières