Des femmes mariées à Demba au Kasai-Central victimes des violences conjugales

Plusieurs femmes mariées vivant dans le territoire de Demba au Kasaï Central, sont victimes de violences physiques de la part de leurs Maris. C’est ce qui a été relevé dans le rapport de monitoring mené en Octobre dernier par la Ligue de la Zone Afrique pour la Défense des Droits des Enfants et Elèves (Lizadeel) dans cette partie du Kasaï Central.  

Selon le média “femme d’Afrique Magazine” qui a livrée cette information, 15 cas des femmes torturées par leurs maris ont été répertoriés durant le mois d’octobre par cette organisation. Des statistiques qui font cogiter Marcel Masanka Kabalu qui estime avoir mené en vain une forte campagne de sensibilisation dans ce coin de la République Démocratique du Congo.

Ce dernier précise que ces violences sont physiques mais aussi verbales. Il s’agit entre autres de coups et blessures, tortures et menaces :

‹‹ Aujourd’hui, nous remarquons que la femme de Demba est plus visée par les violences physiques. Nous avions enregistré en l’espace de deux semaines, plus de 15 cas où les hommes ont battu, tabassé, torturé et aussi blessés grièvement avec des machettes et couteaux leurs compagnes ››, s’est-il indigné.

Le coordonnateur de la Lizadeel/Demba menace de porter plainte contre les hommes qui oseraient se comporter ainsi à l’avenir. Il interpelle les victimes de ce genre de violence à briser le silence.

« Trop c’est trop, nous n’allons pas croiser les bras. On ne comprend rien, il devrait y avoir le dialogue au sein des couples, mais ici nous assistons aux bagarres. Et sur ce, nous rappelons aux hommes mariés que la violence est strictement interdite. ››

Marcel Masanka Kabalu sollicite ainsi,  l’élargissement du rayon d’action de la protection civile dans les milieux reculés de Demba, dans le but de décourager les auteurs de ces violences physiques ainsi que les facteurs favorisants ces violences.

Olivier Mukengesheyi

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières