Com Exkluziva

CENI-Accusations contre les candidatures féminines : « la procédure a été a respectée », affirme Adine d’Or Omokoko

La secrétaire générale du Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (CAFCO) a livré son point de vue au sujet des accusations portées contre l’une des candidates alignées au poste de représentation des organisations féminines à la CENI.

Adine d’Or Omokoko encourage les plateformes qui dénoncent des irrégularités à présenter des pièces justificatives aux institutions compétentes et rappelle en même temps le processus de désignation :

« Je pense que le processus qui a été fait par le Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (CAFCO) a respecté toute la procédure. Notamment, l’appel à candidature, la constitution des dossiers, l’examen des dossiers ainsi que la désignation de la liste des femmes », rappelle Adine d’Or Omokoko.

Et de poursuivre, « cette liste a été transmise au parlement. En tant qu’institution compétente, le parlement a mis en place une commission mixte paritaire qui a réexaminé les candidatures, institué les candidates et statué en premier et dernier ressort. Si au niveau de cette commission aucune irrégularité n’a été relevée, j’estime que ce n’est qu’une guerre entre femmes. Nous nous en remettons à la Commission mixte paritaire qui a déjà élaboré son rapport. Il faudrait que les choses soient faites dans la légalité. Si l’on estime que la procédure a été entachée d’irrégularités, ce n’est pas auprès de la société civile qu’il faudra apporter des preuves.» 

Pour rappel le 31 aout dernier le Congrès International Congolais (CIC) a déposé une lettre auprès de la présidence de la commission paritaire et du cabinet du président de l’Assemblée Nationale pour dénoncer le fait que la candidate des organisations féminines “aurait déposé une fausse pièce d’identité et un faux CV dans lesquels elle s’identifie comme originaire de la province de Lomami, territoire de Ngandajika alors que sa vraie identité, selon une fiche de passeport des Affaires Étrangères, dont une copie est jointe en annexe de la lettre, la candidate est originaire du Territoire de MIABI dans la Province du Kasaï Oriental”.

Elliott Tshibuyi M.

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières