Catherine Katungu Furaha s’engage pour que la culture aide au rétablissement de la paix et la cohésion nationale

La nouvelle ministre congolaise de la culture, arts et patrimoine, est entré en fonction au terme de la cérémonie de remise et reprise avec son prédécesseur Jean -Marie Lukundji, le  mercredi 28 avril dernier à Kinshasa. 

Devant les agents de son ministère, Catherine Katungu Furaha a promis de  s’investir pour que la culture aide dans le rétablissement de la paix et la cohésion nationale. 

« Nous avons un défi, celui de mettre un contenu dans le patrimoine culturel congolais. Vu le contexte actuel du pays, caractérisé par l’insécurité et la violence, la culture devra travailler pour la paix et la cohésion nationale. Nous devons donc redorer l’image congolaise, définir une identité congolaise valeureuse et positive, en luttant contre les antivaleurs. C’est très important parce que la culture c’est le socle du développement », a-t-elle indiqué. 

Elle compte pour ce faire élaborer une bonne politique culturelle, qui selon elle est un instrument de la promotion de la culture congolaise. Catherine Katungu compte aussi doter la RDC d’un cadre juridique régissant la culture, l’art et le patrimoine.

Elle a ajouté qu’elle ne compte pas commencer à zéro étant donné que la République Démocratique du Congo preside l’Union Africaine, elle va s’inscrire dans l’agenda du chef de l’Etat. 

Catherine Katunga précise en outre je cite, « Nous allons aussi profiter de la 9eme édition des jeux de la Francophonie pour mettre du contenu dans le patrimoine culturel congolais », fin de citation.

Le ministre sortant Jean-Marie Lukundji,  a évoqué les dossiers urgents sur lesquels devrait se pencher son successeur. Il s’agit notamment  du rapatriement annoncé des reliques du Héro national Patrice Emery Lumumba. Une annonce faite par le chef de l’Etat dans sa dernière adresse à la Nation.

Dave Ngonde 

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja
Gisèle Ndaya Luseba : Mokambi ya basi
Anny Modi : Mobundeli ya basi
Julienne Lusenge – Mosungi ya Basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières