Bientôt la 4ème édition de Strong Ladies: 5.000 USD de financement disponibilisé pour des micros projets

C’est au cours d’une conférence de presse animée ce lundi 3 mai à Kinshasa, qu’Allegra Fosh Ngalula, initiatrice de Strong Ladies, a déclaré que pour cette 4e édition à Kinshasa, les détentrices de trois meilleurs projets recevront chacune 5.000 dollars américains en termes d’encouragement.

Avec cette somme d’argent octroyée par l’Institut National de Préparation Professionnelle (INPP), chacune des gagnantes devra financer la mise en œuvre de son micro projet.

Les nominées sont sélectionnées dans différents domaines, notamment la politique, l’entrepreneuriat, l’art, l’éducation, l’environnement, etc.

Chacune des femmes retenues devra proposer une idée d’entrepreneuriat local qui peut mieux contribuer à l’entrepreneuriat féminin.
Un jury sera ensuite chargé de collecter les différentes idées et au finish, les propriétaires de trois meilleurs projets.

Il faut noter que pour cette 4e édition, Strong Ladies prévoit une formation en faveur des femmes qui seront sélectionnées sur des critères objectifs.

Pour cette année 2021 dont le thème est « Vers la professionnalisation de l’entrepreneuriat des femmes« , les prix seront remis au cours d’une soirée de gala prévue le 30 mai 2021 à l’hôtel Rotana, située dans la commune de Gombe.

Dans le cadre de cette 4e édition, l’enregistrement des candidatures pour le concours d’idées a été lancé depuis le 28 avril dernier. Cette opération va se poursuivre jusqu’au 28 mai prochain. Celles qui veulent postuler peuvent notamment remplir un formulaire via www.strong-ladies.org.

Pour rappel, Strong Ladies une ONG d’appui à l’autonomisation des femmes, créée depuis décembre 2015, avec un trophée d’excellence remis aux gagnantes. Ce, dans le but de lier le travail au coté féminin de la femme qui l’emmène à toujours prendre soin d’elle.

Elie Mbombo

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja
Gisèle Ndaya Luseba : Mokambi ya basi
Anny Modi : Mobundeli ya basi
Julienne Lusenge – Mosungi ya Basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières