Com Exkluziva

Baisse prix des denrées en RDC: Une attente pour les uns, une illusions pour les autres!

Les autorités de la RDC, à travers le ministère de l’économie nationale, ont décidé de faire baisser les prix de certains produits alimentaires et des billets d’avion.
Une annonce faite le weekend dernier par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, dans son compte rendu du dernier conseil des ministres.

Cette décision est une bonne nouvelle selon certaines vendeuses et certains vendeurs congolais, rencontré au marché Gambela, un lieu de négoce situé dans la municipalité de Kasa Vubu, à Kinshasa, par nos reporters.
Néanmoins, ces Congolais disent vouloir voir la concrétisation de ces promesses qui, si l’on en croit le porte parole du gouvernement, fera en sorte que le carton de poisson Chinchards de 42 dollars passera à 17 dollars et le carton de poulet de dix kg qui coûtait 28 dollars américains se vendra désormais à 10 dollars.

Les vendeuses du marché Gambela veulent donc du concret avant de jubiler, tel que le fait savoir Jacquie Mutombo, vendeuse de poulet :
‹‹ La décision est bonne, mais à quand son application ? Parce qu’aujourd’hui j’ai achetée le carton de poulet à 28$ malgré tout ce qu’on nous dit. Cela relèvera peut être de la magie parce qu’on est habitué à la souffrance. Si je vois la concrétisation de cette décision là, je vais vraiment acclamer pour notre pays, en disant que nous sommes sauvés. On a beaucoup souffert et si tout cela se fait, nous serons très contents« , a-t-elle dit.

La plus grande quantité des produits surgelés consommés en RDC étant importée, cela justifie la hausse des prix appliqués aux consommateurs, selon certains vendeurs et certains analystes économiques.

Mais cette décision n’est pas vue d’un bon œil par tout le monde, notamment la FEC et d’autres opérateurs économiques.

Selon un gérant d’une chambre froide qui a voulu garder l’anonymat, la structure des prix annoncée par le gouvernement « entraînerait la chute de leurs affaires », car la plupart des produits sont importés.
‹‹ Ont-ils pensé aux prix d’achat pour nous les grossistes ? À combien allons nous acheter un cartons de poulet pour venir le revendre à 10$ ? Ils devraient peut-être commencer par là avant de publier ces prix qui ne seront pas appliqués ››, a-t-il dit.

Signalons que depuis la prise de cette décision rien n’a encore changé dans les marchés de Kinshasa, les prix des denrées sont restés les mêmes. La population congolaise elle, est excitée quant à l’idée d’acheter ces produits alimentaires aux prix annoncés par le gouvernement.

Christelle Gibemba

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières