7  ans d’existence de l’ONG « NOUS ET LE LIVRE » : «CITYBOOK ET BIBLIO-BUS» des projets phares de Jenny Kilele

IMG-20220425-WA0008

Partager:

L’ONG « NOUS ET LE LIVRE » a célébré ses 7 ans d’existence ce samedi 23 avril 2023 depuis sa création en 2015. Une célébration qui a coïncidé avec la Fête du Livre et des droits d’auteur.

A cette occasion, certains enfants qui ont cheminé avec ‘’Nous et le Livre’’, ont fait des témoignages poignants ,sur les bienfaits de la lecture.

Alain Kabongo ,tout comme Raphaella, ont tous montré devant l’assistance, comment le gout  de la lecture suscité en eux par cette ong, « a corrigé leurs expressions écrites et orales, et les a rendu forts en créature et en bandes dessinées ».

C’est Chloé Ange Mena Mizila, élève d’une école secondaire de la place, qui a emballé la salle et prouvé réellement que l’ONG « Nous et le Livre » a formé son être, son savoir, sa vie ,sa calligraphie, son orthographe et ses performances en anglais.

Pour la Marraine de l’ONG « Nous et le Livre », Bibi Kisolekele Mvete, en même temps, Adg au Guichet Unique, «  après 7 ans d’existence, la collaboration avec des entités tant publiques que privées pour un partenariat solide s’impose. Cela permettra à Nous et le livre d’étendre ses activités, non seulement à Kinshasa, mais dans les coins reculés des provinces de la RDC, en vue d’accorder la même chance aux nombreux enfants de goûter les bienfaits de l’ONG Nous et le livre ». Voyant les témoignages des enfants, ce que « Nous et le Livre » leur a apporté dans la vie, pour elle, le bilan est positif. 

Bibi Kisolekele Mvete a ainsi salué la bravoure de tous, de la Présidente Jenny Kilele, du staff, des partenaires,… Pour elle, le défi est grand et majeur. Au delà du numérique, il faut toujours le livre comme une alternative pour le développement intellectuel de l’enfant.

Jenny Kilele, présidente de l’ONG « Nous et le Livre », a remercié toutes les personnes de bonne volonté qui ont mis la main à la pâte pour la mise en place de cette ONG, en l’occurrence, Bero Matand de Top Congo fm. Grâce à eux, les enfants sont heureux d’avoir une bonne diction, une excellente expression et un goût inachevé de lire, de toujours lire et d’incorporer le dicton dans leur intellect.

Bero Matand

« Un enfant qui apprend à lire tout petit, c’est un enfant qui sera toujours jeune » a dit Jenny KILELE.

Elle a rappelé les objectifs de sa structure, notamment  « susciter le goût de la lecture et promouvoir ce travail,  montrer aux enfants qu’être écrivain est un métier noble, avoir beaucoup d’écrivains qui racontent les histoires  mais qui restent enfants du Congo , qui feront plus tard que le pays puisse émerger».

Après 7 ans d’existence il y’a encore d’énormes défis à relever, pense la présidente Jenny KILELE qui reste très ambitieuse et voit l’avenir en grand.

Jenny KILELE

« Construire un Citybook ,un quartier ou une municipalité où il n’ y a que des livres ; avoir un biblio-bus pour susciter les enfants de la RDC de partout ,à la lecture. Car le livre est l’instrument d’acquisition de connaissances, pour avoir une génération régénérée et revêtue des valeurs » a fait savoir Jenny KILELE.

Ce 7 ans d’existence de l’ong Nous et le Livre était aussi une occasion de lancer officiellement la 2 édition du Prix de la Littérature de la jeunesse, dénommée, ‘’Prix Didier Mumengi’’, sur le thème de la «  lutte contre les violences sexuelles dans le milieu scolaire ».

L’ objectif reste le même : inciter à l’écriture pour créer les jeunes écrivains, mettre fin à l’oisiveté et à la délinquance juvénile.

A ce sujet , dix écoles de la capitale, réparties selon les districts sont sélectionnées, et cinq élèves de chaque école seront soumis à un test : raconter un récit sur les Violences sexuelles dans le milieu scolaire et comment lutter contre ce fléau. Et les 5 meilleurs textes seront primés , après correction rigoureuse pour rafler ce 2e Prix Didier Mumengi.

Jean Pierre Katenda

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template