2ème dialogue régional sur la santé de la Reproduction en Afrique Francophone: Christelle Vuanga plaide pour l’amélioration de l’accès aux services de santé maternelle

IMG-20230113-WA0022

Partager:

L’organisation du dialogue pour l’avortement sécurisé en Afrique Francophone, ODAS en sigle, a organisé à Abidjan en Côte d’Ivoire, le deuxième dialogue régional sur l’avortement sécurisé en Afrique Francophone.

La République Démocratique du Congo a pris une part active à ses assises de haut niveau. Il y a eu la Directrice du programme national de la santé de la Reproduction ‘PNSR’, la Députée Nationale Christelle Vuanga et les Représentants des organisations de la société civile ainsi que la coordinatrice du réseau des journalistes pour la santé sexuelle et reproductive (RJSSR).

L’intervention de Christelle Vuanga, présidente de la Commission Genre, famille et Enfant de l’assemblée nationale était consacré sur la situation de la santé sexuelle et reproductive de la femme Congolaise.

Christelle Vuanga a mis un accent particulier sur l’accouchement des femmes et des avortements clandestins, que vivent les congolaises.

A propos des accouchements, elle a relevé le point lié aux décès maternels. “La RDC est l’un des pays où les femmes meurent en donnant la vie. Cela est dû à la qualité des soins obstétricaux qui jusqu’à présent n’est pas optimale”, a-t-elle dit.

Sur les avortements clandestins, Christelle Vuanga a montré combien ces méthodes à risque entraînent inévitablement des complications à la femme notamment les malformations congénitales, des infections, et le décès… ( Le cas de la ville de Kinshasa et du Kongo central ).

Christelle Vuanga a saisie cette occasion pour plaider en faveur de l’amélioration de l’accès aux services de santé maternelle en demandant plus d’investissement tant au niveau interne qu’au niveau externe dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive de la femme.

Elle a également fait appel à la responsabilité  de l’Etat congolais. « En tant qu’Etat, nous avons le devoir de mettre en place les mécanismes pour sécuriser le corps de la femme, car ce corps lui permet d’avoir des enfants et de bien vivre« , conclut elle.

Grâce Ngoma

Partager:

Articles similaires

1 thought on “2ème dialogue régional sur la santé de la Reproduction en Afrique Francophone: Christelle Vuanga plaide pour l’amélioration de l’accès aux services de santé maternelle

  1. Vas-y plus moins encore vous faite la fierté du pays rendez vous au sommet l’honorable Christelle vuanga

Laisser un commentaire

Education Template