Com Exkluziva

Leadership Féminin contre les VSBG à l’université : La Représentation des Étudiants du Congo a organisé un forum sur le sujet

La Représentation des Étudiants du Congo (REC) à l’initiative de Percy Liandja Représentante Nationale du genre des étudiants de la RDC, a organisé le Forum de l’étudiante Congolaise (FOREC), le samedi 18 septembre dernier dans la salle Virunga (immeuble TEMBE NA TEMBE), sous le thème « Leadership Féminin en milieu estudiantin face aux défis des violences sexuelles basées sur le genre ››.

C’est sous le haut patronage du ministère du Genre, Famille et Enfants par sa ministre Gisèle Ndaya, en collaboration avec le département du Genre de la REC que cette activité a été organisée selon les axes prioritaires du ministère du Genre et de cette structure estudiantine à savoir :

1. L’implication pour la vulgarisation de la ligne verte pour la lutte contre toutes formes des violences faites à la femme ;

2. La lutte contre les violences faites aux hommes ;

3. L’implication dans la révision du système éducatif Congolais ;

4. La protection et la promotion de la famille, de l’enfant et du genre. 

Lors de cette activité dont le média en ligne dédié à l’actualité des femmes pourelle.info était invité, 11 intervenants ont répondu présent à l’invitation. Ils étaient chargés d’animer 7 panels: l’Entrepreneurial, le Leadership, la Politique, les Violences Sexuelles Basées sur le Genre ; Le Droit à la Santé Sexuelle et Reproductive des Jeunes ; Les Sciences, les Technologies, L’ingénierie et les Mathématiques, enfin le Panel ecclésiastique.

C’est devant une assistance composée de nombreux étudiants et étudiantes, des journalistes, des responsables des structures de femmes en RDC, des coachs en motivation et des professeurs que ces sujets ont été débattues. 

Parmi les personnalités de marque présentes, l’on peut citer Mamie Mujianyi, présidente du MIFDA ( Mouvement International de Femmes Dynamiques d’Afrique ), le professeur Lombo Sadzi Ladi, secrétaire général académique de l’UC Kin, qui a soulevé et condamné les anti-valeurs entretenus dans les universités aussi bien par les hommes que les femmes.

L’écrivaine Andrea Moloto a donné une séance de motivation sur le développement personnel de la jeune femme universitaire. 

Andrea Moloto

Il y a eu aussi Esther Kamuanya, représentante du ministère du Genre. Cette dernière a salué cette rencontre dont le thème cadre avec celui du mois de la femme célébrée en mars dernier.

Notons que, l’objectif de ce forum est de Promouvoir le leadership féminin en milieu universitaire, débattre sur les enjeux de l’égalité de sexe Homme-Femme en milieu universitaire pour la réalisation des objectifs du développement durable, promouvoir l’égalité de genre, la lutte contre la discrimination et accroître la conscientisation sur l’ampleur du problème de violences sexuelles basées sur le genre, faire valoir le rôle modèle des femmes leaders afin d’inciter l’étudiante congolaise à la prise de conscience, éveiller la conscience de l’étudiante congolaise sur ses capacités comme actrice de développement durable pour l’atteinte des ODD 2030, amener les autorités tant politico-administratives qu’académiques à investir dans l’encadrement de la jeune fille dans les universités congolaises, question d’investir dans le dividende démographie.

Dave Ngonde

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

To Makeupé
Affiche Tumile Pomoja
Félix Tshisekedi : Motomboli ya basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières