En Mission en Ituri, les Femmes leaders ont visité les militaires blessés 

L’émotion était grande sur les visages des femmes leaders en mission dans la province de l’Ituri, lorsqu’elles ont visités les militaires blessés internés à l’hôpital Général de Référence de Bunia.

Thérèse Olenga, Isabelle Monga, Carine Nkaku, Lucie Nsanie, Jeanne Mbo, Thérèse Lopatsha et Anny Modi membres de la délégation sont allés réconforter ces vaillants héros qui se sont retrouvés dans cette situation pour avoir défendu la République Démocratique du Congo.

Une manière pour ces femmes leaders de remercier les FARDC pour les sacrifices consentis. La délégation de Kinshasa n’était pas mains vide, elle a remit une enveloppe à chaque militaire hospitalisé, question de les aider pour certains besoins. 

Ces femmes ont placé cette visite sous le signe de la paix, la compassion et la solidarité avec la population de l’Ituri 

« Nous sommes venues remercier ces militaires blessés pour ce qu’ils ont fait pour notre pays. Et à travers ses images douloureuses, que tous les congolais nous continuons à les encourager », a dit Thérèse Olenga.

La Coordinatrice de la Dynamique des femmes candidates, Dynafec, Carine Nkanku a indiqué je cite : « Nous sommes venues compatir avec nos frères qui ont fait le choix de manière responsable, celui de servir la nation, même au détriment de leur propres vies. Nous sommes venues leurs dire qu’ils ne sont seuls, toute la nation est dernière eux, parce que nous voulons que le Congo reste un et indivisible », fin de citation. 

La présidente de RENAFER Isabelle Monga qui s’est exprimée en swahili a souligné qu’il était important pour elles de visiter ces militaires malades et leur secourir avec le peu que les femmes leaders ont prévue, une manière de le démontrer qu’on est ensemble.

La députée Thérèse Lopatsha a loué l’acte posé par ces femmes leaders qui ont un Cœur de compassion. 

De son côté, la députée honoraire Jeanne Mbo a exhorté le peuple congolais à prier pour les FARDC qui sécurise nos frontières et paient de leur sang. Elle a aussi encouragé les femmes des militaires en assurant qu’elles ne sont pas seules.

Même message de la part de la princesse Nana du Kasai qui, en Tshiluba, a félicité aussi ses compatriotes et les a encouragés à garder espoir. 

« Le message que nous voulons véhiculer ici c’est le message de paix. Rester ensemble et privilégier la paix rien que la paix » a dit Céline Kanga Sg de L’ONG Force féminine active. 

Anny Modi, coordonnatrice du Caucus des jeunes femmes de AWLN a martelé sur la sensibilisation de la population pour se mettre ensemble et soutenir les Fardc comme nous les faisons pour les léopards. « Nous sommes appelé à soutenir nos forces armées pour le travail qu’ils ne cessent de faire» a-t-elle dit.

La plupart des militaires internés ici vivent avec leurs femmes et leurs enfants, mais ne reçoivent pas assez de soutien de la population. Cette situation décourage ces hommes en uniformes 

qui ont consacrés leurs vies à défendre les intérêts de la Nation Congolaise.

Maguy Mbuku Muzembe

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières