Elections Gouverneurs : Jonas Tshiombela  appelle les députés à expérimenter la gestion des femmes

msg108815304-25618

Partager:

Le Coordonnateur de la Nouvelle Société Civile Congolaise, NSCC, Jonas Tshiombela demande aux députés provinciaux de corriger les erreurs et de sauver leur image à la dernière minute, en expérimentant la gestion des femmes dans les provinces concernées par les élections des gouverneurs et de leurs vice, prévue le 06 Avril prochain.

Dans un entretien exclusif accordé à notre média, www.pourelle.info, le Coordonnateur de la Nouvelle Société Civile  Congolaise dit  « inacceptable que pour les élections de 2018, qu’il y ait seulement 3 vice gouverneurs femmes dans les 26 provinces et aucune femme sur l’ensemble des gouverneurs de  provinces de la RDC ».

Pour Jonas  Tshiombela, « ces injustices sont inacceptables. C’est une autre forme des violences faites à la femme, une forme de marginalisation de la femme. Et pourtant, la femme a été à l’université au même titre que l’homme ».

C’est pourquoi dans son message, le Coordonnateur Jonas lance un message pressant à tous les députés provinciaux, grands électeurs pour ce scrutin des gouverneurs : « Je demande aux députés provinciaux de donner la chance aux  femmes, d’expérimenter la gestion de la femme. Les députés ont déçu, mais ils ont une meilleure opportunité de sauver leur image .Nous avons des braves femmes dans ce pays, capables de mieux travailler. Déjà, certaines femmes présentes dans le gouvernement actuel  prouvent leurs capacités managériales ».

Pour Jonas Tshiombela , Coordonnateur de la Nouvelle Société Civile du Congo, les députés provinciaux ont un challenge à jouer le 06 Avril prochain.

Jean Pierre Katenda

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template