Afriland – Lengela Kelasi
Afriland – Sara

Élections à l’UNPC Sud Kivu : Focus sur la candidate Raïssa Kasongo, une femme aux compétences avérées

Les élections du nouveau comité de l’Union Nationale de la Presse du Congo, section Sud Kivu, auront lieu ce lundi 10 janvier à Bukavu, chef-lieu de la dite province. A cette occasion, la rédaction du premier média des femmes en RDC a braqué ses projecteurs sur l’une des deux candidates à cette élection. Il s’agit de Raïssa Kassongo.

De son nom complet Raissa Kasongo Sifa, elle est journaliste, mariée et mère de 4 enfants. Elle a une dizaine d’années d’expérience et de carrière en Journalisme.

Née à Bujumbura, Raissa Kasongo a passée une petite partie de sa vie au Burundi et une grande partie en République Démocratique du Congo, précisément à Bukavu.

Cette dernière a obtenu son diplôme d’Etat en section littéraire à l’Institut Kasali à Bukavu, avant de poursuivre avec les études supérieures et obtenir le diplôme de licence en Communication des Organisations.

Dans sa quête de connaissances et de compétences, Raissa Kasongo va suivre des formations en ligne notamment sur les Droits Humains, la promotion du Genre et le leadership féminin, le journalisme de paix et d’investigation et même la lutte contre le réchauffement climatique.

Passionnée du micro depuis son jeune âge, Raissa Kasongo appelée affectueusement “la nana de toutes les générations” va intégrer la radio communautaire Maendeleo, d’abord comme journaliste stagiaire avant d’être engagée et de cartonner à travers ses émissions émouvantes et sa voix attirante dans la présentation des journaux en Français et Swahili.

Sa collaboration avec la “Radio Publique Africaine” du Burundi et “Izuba” du Rwanda lui permet d’acquérir d’autres expériences, lesquelles elle utilise même dans l’exercice de ses fonctions comme responsable du service des programmes et informations à Radio Maendeleo.

La candidate de l’UNPC Raissa Kasongo Sifa souhaite donc présider la corporation des journalistes du Sud-Kivu afin d’apporter un nouveau souffle à ces journalistes qui attendent un changement après plus de 12 ans de gestion de l’équipe sortante, avec des résultats critiqués.

« Je compte diriger la corporation car depuis un temps, elle est presque absente et selon moi elle n’est pas bénéfique aux journalistes. Aussi, j’ai postulé pour que les chevaliers de la plume du Sud Kivu vivent un autre système de gestion inclusive et équitable dans la cohésion, ceci pour le respect du secteur médiatique », a dit Raissa Kasongo.

Concernant ses priorités, celle-ci fait savoir que sa gouvernance sera axée sur trois piliers à savoir l’unité entre les journalistes, la recherche des fonds et la poursuite du processus visant à doter l’UNPC d’un local propre à lui.

« Je promet de gérer notre structure dans la plus grande transparence, contrairement à ce qu’on a vécu durant les années antérieures », a-t-elle ajouté.

Notez que, en mission à Bukavu, le secrétaire général de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) Jasbey-Kamil Wembulu a annoncé pour ce lundi 10 janvier 2022 les élections du nouveau comité à l’UNPC Sud Kivu, une équipe qui pourra diriger la corporation des journalistes dans cette partie du pays.

Patrick MAKIRO/Bukavu

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Interviews

Actu d'Ailleurs

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières