Amy Holman plaide pour la désignation des ADF comme un mouvement terroriste.

IMG-20220201-WA0020

Partager:

En visite à Kinshasa, ce lundi 31 janvier 2022, la Sous Secrétaire d’Etat Adjointe des États-Unis pour les Affaires de l’Afrique Centrale, AMY HOLMAN, a annoncé  que les discussions étaient en cours avec les partenaires des États-Unis afin de reconnaitre les ADF comme mouvement terroriste et ainsi couper tout financement venant de l’extérieur. 

Elle l’a dit en ces termes : « Pour trouver la solution à ce problème (de paix à l’Est), il faut un travail de groupe. Nous sommes entrain de travailler avec nos partenaires diplomatiques, comme l’Union Européenne, afin de nous aider à désigner les ADF comme un mouvement terroriste. Cela permettra de couper le financement extérieur à ce groupe. Sans financement, le groupe vivra des moments difficiles ».

Selon la Sous Secrétaire, la sécurité de la RDC reste une priorité pour la réussite du partenariat que les États-Unis veulent sceller, un nouveau mode de coopération avec  la RDC, pour lui permettre de profiter de son potentiel.

Précisons que pour  Washington ce partenariat passera par plusieurs secteurs, tels que l’économie, l’éducation, la santé et l’environnement.

En définitive, on comprend que , couper tout financement aux rebelles, leur force sera effritée, et par conséquent la paix pourrait revenir rapidement à l’Est, et le pays sera engagé sur la voie de développement .

Jean Pierre Katenda

Mots clés :

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template