« Blanche savait qu’elle n’avait pas une longue vie sur terre », a dit le pasteur Marcello TUNASI aux obsèques de son épouse

IMG-20240618-WA0008

Partager:

La journée du lundi 17 juin 2024 au stade Père Raphaël de Kinshasa a été marquée par les derniers hommages rendus à Blanche TUNASI, défunte épouse de pasteur Marcello TUNASI devant un public compact et uni comme un seul homme, composé de plusieurs personnalités religieuses, politiques, artistiques et autres, habitants de Kinshasa, ceux venus des provinces de la RDCongo mais aussi de l’extérieur du pays.

Après les témoignages faits par quelques membres de la famille KANDOLO, le pasteur Marcello TUNASI à son tour a dévoilé ce qui a été les derniers moments de son épouse avant sa mort en Turquie, plus précisément en Istanbul où la défunte a rendu l’âme :

« Ma femme s’est rendue en Turquie avec moi, parce qu’elle devrait subir une opération chirurgicale très simple. Pendant que cela prenait du temps, j’ai appelé les médecins pour savoir où était ma femme. Ils m’ont dit qu’ils étaient en train de la réanimer. J’ai attendu 2 heures, 3 heures, 4 heures…Mais rien », a-t-il raconté.

Et de poursuivre : « Je suis entré dans la salle, j’ai prié pour sa résurrection. J’ai prié comme je n’ai jamais prié pour quelqu’un. Le lendemain, je suis retourné à la morgue, j’ai prié pour sa résurrection, mais rien. Quand nous sommes arrivés à Kinshasa, à la morgue du Cinquantenaire, j’ai prié, mais rien. Aujourd’hui encore j’ai prié , mais elle ne s’est pas réveillée. J’ai compris que c’était la volonté de Dieu. Aujourd’hui j’entends dire qu’il faut qu’on prie pour qu’elle ressuscite, je crois qu’il ne faut pas blesser deux fois les enfants. Car moi-même j’ai prié », dit-il.

Autre temps fort dans le discours du pasteur Marcello TUNASI, c’est lorsqu’il a fait savoir à la foule à travers deux exemples que son épouse pressentait déjà qu’elle n’avait pas une longue vie sur terre. En effet, selon le pasteur Marcello TUNASI, sa défunte épouse lui a demandé un jour que si elle mourrait, est-ce que celui-ci ( Marcelo TUNASI ) se remarierait ? Autre signe annonciateur : un jour alors que le pasteur Marcello se baignait dans la piscine du domicile familial avec les enfants, celui-ci a demandé à son épouse de venir les rejoindre et jouer avec eux. Blanche TUNASI, qui les regardait sur le balcon avec un sourire, n’a pas voulu descendre. Des heures plus tard, son époux lui a demandé le pourquoi de ce refus, elle lui a répondu qu’elle partira un jour et qu’ils devraient apprendre à être heureux sans elle.

Quoique morte, Blanche TUNASI reste immortelle dans le coeur de son époux à cause de ce qu’elle apportait comme soutien dans son ministère .

Signalons qu’après le stade Père Raphaël, le corbillard s’est dirigé au cimetière de la N’selé “Entre terre et ciel” dans l’Est de Kinshasa, le lieu qui est désormais la dernière demeure de celle que les fidèles de l’église appelaient très affectueusement “Maman Blanche”.

Repos éternel à cette servante de Dieu.

Ezéchiel NGAMANIA

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin