Phénomène Femmes et Enfants à l’étranger, Époux en RDC : Qu’en pensent les Kinois ?

Le phénomène “Femmes et enfants à l’étranger, maris au pays” a pris de l’ampleur depuis quelques années dans la vie de nombreux Congolaises et Congolais. En effet, plusieurs hommes congolais ou africains nantis prennent parfois comme décision, avec ou sans l’accord de leurs partenaires, de faire immigrer leurs femmes et enfants hors du pays, très souvent en Occident et de les laisser vivre là-bas, pendant que ces hommes eux, vivent au pays.

Certains kinois interrogés sur cette question estiment que cela ne pas du tout bon, car cette situation ouvre la voie au libertinage pour les deux conjoints.

« Nous sommes Africains et avons notre propre culture. Prendre une femme et l’envoyer en Europe pour rester seul au pays ne pas du tout bien. En laissant la femme seule en Europe, elle sera influencée par la mentalité occidentale et dans la plus part des tels cas ceci aboutit aux nombreux divorces », explique Mamu Jeanne, une vendeuse au grand marché de Kinshasa.

Une autre femme estime que c’est même un manque de considération envers sa partenaire. 

« Si tu aimes ton épouse tu ne l’exposeras pas, tu aimeras qu’elle soit près de toi pour renforcer la cohésion du couple et non loin », a-t-elle dit.

D’autres par contre pensent que cela ne pose aucun problème et surtout s’il s’agit d’un accord entre les deux conjoints.

« Il peut arriver que la femme propose à l’homme d’aller vivre en Europe avec les enfants pendant que lui reste au pays pour travailler, ça ne dérange en rien je pense.  Ils peuvent se voir ou se rencontrer en période de vacances sans que cela ne pose », a dit de son côté Patrick Kabwa, un jeune Kinois.

Autre son de cloche, certaines personnes interrogées hors caméra affirment que ce phénomène n’est pas à encourager, car il peut avoir un impact négatif sur l’éducation des enfants quand les deux parents sont physiquement séparés, mais aussi un impact négatif sur la relation entre les deux conjoints avec notamment comme principal risque l’infidélité, qui conduit trop souvent au divorce.

Hornella Ngonga

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières