Marché Gambela à Kinshasa : Focus sur Nancy Kilama, vendeuse des médicaments traditionnels

Elle s’appelle Nancy Kilama,  âgée de 25 ans qui a opté de gagner sa vie dans la vente des médicaments traditionnels au marché Gambela, dans la commune de Kasa-Vubu. Ceci lui permet de subvenir à ses différents besoins et donc faire face à la vie.

Nous l’avons rencontré à son lieu de vente et cette dernière a accepté de nous parler d’elle et de son business.

Nancy Kilama s’est lancé dans le commerce depuis l’âge de 17ans. Après 3 années  passées dans la vente des mèches pour tresses et tissages, et des produits de maquillages, en 2018 elle a décidé de faire la vente des médicaments traditionnels. 

À en croire ses propos, c’est de sa grand-mère qu’elle a hérité ce métier.

« Cela fait près de 5 ans que je suis dans la vente des médicaments traditionnels, je le fais parce que j’aime ce métier  et ma grand-mère aussi fut vendeuse  de ces produits », a-t-elle expliqué.

La jeune femme  renseigne que  la majorité  des médicaments qu’elle vend  sont naturels et  proviennent  de l’intérieur du pays et d’autres de l’extérieur du pays. Et ces médicaments sont généralement composés des plantes.

Par ailleurs, Nancy Kilama  affirme que  l’utilisation de ses médicaments traditionnels dans la partie intime de la  femme ne présentent aucun inconvénient mais bien au contraire seraient  très efficaces et mettraient fin à certaines maladies.

« Ces médicaments ne présentent aucun inconvénient dans le corps de la femme, il faut parfois faire recours à la tradition en utilisant des feuilles traditionnelles. Certains de mes médicaments traditionnels éliminent les pertes blanches, resserre la partie intime de la femme et soigne aussi les hémorroïdes et les maux  de dos » a-t-elle affirmé.

Nancy Kilama  affirme encore que depuis qu’elle s’est lancée dans ce commerce de vente des médicaments traditionnels, elle n’a jamais reçu des plaintes de la part de ces clientes, mais au contraire elles reviennent pour la remercier de l’efficacité de ses produits.

Pour elle, cette  vente est rentable, car elle reçoit  beaucoup de clients chaque jour ce qui lui permet de réaliser de grands bénéfices.

Nancy Kilama nous a fait savoir que c’est grâce à ce commerce qu’elle  arrive à subvenir à ses différents besoins et ainsi l’evite de quémander et de courir derrière les hommes.

Hornella Ngonga

Partager via :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram
Email
Imprimer
Lire aussi :

Laisser un commentaire

Accédez à POURELLE TV

50 Femmes qui inspirent: 4e Edition

Echo des Provinces

Inongo – Province de Maï Ndombe: Une embarcation échoue et cause 9 morts et  115 rescapés

People & Célébrités

Education Template