La cour constitutionnelle envahit par Les femmes de Lamuka accompagnées des députés invalidés

La cour constitutionnelle envahit par Les femmes de Lamuka accompagnées des députés invalidés

Les femmes de la coalition Lamuka se sont mobilisées comme un seul homme devant la cour constitutionnelle, ce jeudi 13 juin, accompagné de leurs députés invalidés pour décrier ce qu’elles qualifient de la corruption au sein de ladite cour.

Au cours d’une marche débuté à la gare centrale jusqu’à la cour constitutionnelle, en passant par le boulevard du 30 juin, ces femmes très en colère, mêlées aux députés ont scandé des chants et exhibé des danses pour dénoncer l’attitude de la cour dont elles estiment bafouer la démocratie congolaise.

Tous, ont évoqué les défunts Mobutu, Kasavubu et Lumumba afin de sauver la RDC de ce qu’ils qualifient de destruction entamé par les actuels dirigeants .

Les femmes de Lamuka ont déposées leur mémorandum à la cour, via leurs élus nationaux, dans lequel elles réclament la réhabilitation de leurs députés invalidés injustement selon elles, par les arrêts de la cour constitutionnelle.

Les élus nationaux de Lamuka, parmi eux des invalidés, à savoir Daniel Mbau, Chérubin Okende, Daniel Safu, Ados Ndombasi et autres ont accompagnés les femmes de la coalition Lamuka durant cette marche.

Notons que la marche des femmes de la coalition Lamuka s’est déroulée simultanément avec celle des jeunes, des élus en fonction ou encore invalidés et d’autres cadres de la coalition.
Si la marche des femmes est partie de la gare centrale actuelle place du 30 juin, celle des jeunes a débuté au palais du peuple, et tous se sont retrouvé à la cour

Bénédicte Kamoni

Laisser un commentaire