Julie Ngala, la passionnée de la radio: Deux décennies de travail sans complexe

wp-1645098609126

Partager:

La Journée Mondiale de la Radio a été célébrée le 13 Février  2022, sous le thème général  « Radio et Confiance » . Une occasion de découvrir les talents des journalistes Femmes, passionnées de ce métier.

Notre rédaction a rencontré la Journaliste Julie NGALA. Elle aime bien son métier, y accumule une bonne partie d’années dans l’ensemble ,mais de longues expériences  à la Radio, comme Présentatrice des Journaux, Animatrice des émissions et régisseure d’antenne.

Pour Julie Ngala, le thème de l’année 2022, sans pour autant tenir compte des orientations spécifiques, veut tout simplement rappeler que «  la Radio, en tant que média, n’a pas trop d’exigences comme la Télévision. La Confiance dont il est question, poursuit elle, c’est par rapport à soi même, à son travail et à son être. Cette confiance se remarque dans l’exercice du métier : on y décèle l’enchaînement logique des idées, la meilleure diction, la syntaxe correctement définie et une bonne présentation  sur les Antennes» a-t-elle dit.

Concernant les avantages de la Radio, Julie Ngala trouve qu’on peut faire le ménage, conduire, coudre, cuisner en écoutant la Radio sans que nos activités en souffrent. 

Durant près de 20 ans à travailler dans certaines chaînes de Radios, Julie Ngala dit avoir rencontré des hommes et des  femmes de valeur qui l’ont aidés à se perfectionner.

Néanmoins, les difficultés ,toujours inhérentes à la vie humaine ne manquent pas. La journaliste Julie relève quelques unes: « le manque de Confiance dans ce que tu fais, un traitement des hommes  qui réduit  parfois les capacités féminines, le paiement insuffisant, comme pour tout travailleur de notre pays qui rend incapable de relier les deux bouts du mois». Mais elle martèle que,  les difficultés sont presque les mêmes pour les hommes et les femmes.

Cependant, Julie Ngala affirme avoir travaillé toutes ces années « sans complexe, ni harcèlement de la part de qui que ce soit, verbal soit il, et moins encore un abus sexuel ». 

Sous sa casquette de femme, mère d’enfants, Julie Ngala exhorte les femmes Journalistes à s’organiser pour avoir suffisamment de temps de s’occuper de la famille d’une part, et d’autre part, être présentes et répondre aux obligations professionnelles.

Donc les femmes, doivent créer l’équilibre et l’harmonie entre le travail et les responsabilités familiales.

Jean Pierre Katenda

Mots clés :

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template