JM de sensibilisation contre la ménopause : L’idéal est de  consulter un médecin aux premiers signes

Le 18 octobre est la journée mondiale de sensibilisation sur la ménopause. Cette étape normale dans le cycle de vie d’une femme fête sa journée pour souligner les risques qui existent dans la vie de cette dernière.

La ménopause est « une période de la vie où le corps de la femme arrête de produire des œstrogènes, ce qui conduit à des symptômes tels que les bouffées de chaleur, la fatigue, la sécheresse vaginale et les insomnies…« . Ce lundi 18 octobre, le monde entier célèbre la journée internationale de cette phase de la vie de la femme.  

Le tabou qui entoure la question de la ménopause met sous silence, alors que cette perte d’œstrogènes peut être à l’origine de maladies plus graves. Les maladies cardiovasculaires sont les premières concernées. Pouvant être prévenue dès le plus jeune âge, cette pathologie se développe en vieillissant et est l’une des principales causes de mortalité des femmes post-ménopause.  La réduction des taux d’ostéoporoses, la maladie de Parkinson et plus largement les symptômes désagréables que provoque la ménopause sont également mis en avant.  

Grâce à cette journée il n’y a donc plus de questions à se poser, l’idéal est de consulter un médecin lorsque les premiers signes de la ménopause arrivent.

 La célébration de cette journée vise à « honorer les millions de femmes qui, partout dans le monde, arrivent chaque jour à ce stade. Même si bon nombre d’entre elles ne connaissent pas bien ce qu’est la ménopause et ses impacts sur leur santé« .

L’Organisation mondiale de la santé (OMS), estime qu’en « 2030, 1,2 milliard de femmes seront âgées de 50 ans ou plus et qu’un nombre croissant de celles-ci peut s’attendre à vivre plusieurs décennies après la ménopause« .

Olivier Mukengeshayi

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières