Jeannette Bosingizi : « La femme à un grand rôle à jouer dans la protection de l’environnement ».

Jeannette Bosingizi : « La femme à un grand rôle à jouer dans la protection de l’environnement ».

C’est le 5 Juin de chaque année que le monde célèbre la journée mondiale de l’environnement. « La pollution de l’air », est le thème retenu pour la célébration 2019.

A cette occasion, Jeannette Bosingizi activiste pour la protection de l’environnement et coordonnatrice de l’ONG Logos 1er s’est confiée au micro de nos reporters pour parler de l’apport de la femme dans la protection de l’environnement.

Jeanette Bosingizi défini l’environnement comme tout ce qui nous entoure naturellement et que l’homme peut transformer positivement ou négativement.

Elle estime que dans ce secteur, la femme a un grand rôle à jouer. En tant que mère, elle donne la vie, elle est éducatrice et protectrice. La femme impact en famille et dans la société. « C’est la femme qui est censée assainir son entourage et son milieu. Ne dit t-on pas que éduquer une femme, c’est éduquer toute une Nation? La femme doit contribuer positivement pour la protection de l’environnement » a-t-elle souligné.

Jeannette Bosingizi pense que l’environnement est malsain,et, c’est la femme qui subit es conséquences comme les maladies. « Il est triste de constater qu’actuellement la femme est aussi actrice dans la destruction de l’environnement. Cette dernière se permet de jeter n’importe quel déchet dans les caniveaux et voire sur la chaussée.

Faisant allusion au thème retenu cette année, Jeannette Bosingizi pense qu’il concerne tout le monde car tous, avons besoin d’oxygène pour vivre.

A cet effet, elle lance un vibrant appel aux autorités de la RDC.
« Je demande aux autorités de prendre des mesures pour le respect des normes environnementales afin d’éviter la pollution de l’air dans l’espace congolais. Commencer par interdire la circulation des véhicules et des motos qui fument polluant notre environnement serait une décision salutaire » propose Jeannette Bosingizi.

Cette activiste de protection de l’environnement pense que même les personnes qui incinèrent les déchets et brûlent les pneus favorisent la pollution de l’air. L’augmentation de concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère terrestre est l’un des facteurs à l’origine du réchauffement climatique.

« Il est encore temps et nous pouvons agir en responsable », conclut-elle.

Christelle Labu

Laisser un commentaire