Eruption Nyiragongo : Un accompagnement psychosocial mis en place en faveur des femmes « traumatisées »

Au Nord-Kivu, des Organisations Non Gouvernementales (ONG) ont mis en place un service d’accompagnement psychosocial en faveur des femmes et filles affectées par l’éruption du volcan Nyiragongo survenue le 22 mai dernier.

Ces organisations citoyennes parmi lesquelles le Réseau des femmes psychologues ( REFEP ), Youth Alliance for Reproductive Health ( YARH ), Afia Mama (AMA ) et le Groupe d’Hommes Voués au Développement Intercommunautaire (GHOVODI), se sont mobilisés en octroyant notamment des ‹‹ kits de dignité ›› à 31 femmes enceintes et des filles en âge de procréer.

L’une des responsables de cette initiative, Honorata Musangania Wa Kisandiviro, chargée des programmes de Afia Mama, a précisé que ce service est mis en place dans le cadre d’un projet dénommé ‹‹Makoki ya Mwasi ››, et ces 4 organisations ont mobilisé des fonds et des psychologues dans différentes suites où sont hébergés les sinistrés.

Honorata Musangania Wa Kisandiviro a fait savoir que dans le processus de mise en œuvre de cette initiative, elles ont déjà sensibilisé les bénéficiaires sur les risques liés à cette catastrophe naturelle de l’éruption volcanique.

‹‹ Nous faisons tout pour faciliter l’inclusion sociale des sinistrés, une bonne gestion de stress et une résolution pacifique des conflits post-éruption. Nous avons aussi déjà parlé des mesures barrières contre la Covid-19, l’avortement sécurisé, l’hygiène en général et surtout celle menstruelle en leur distribuant des kits de dignité ››, a dit Honorata Musangania.

Elle a en outre fait savoir que ce service est offert gratuitement à toutes femmes et filles ayant subi un traumatisme suite à cette éruption volcanique et des milliers de personnes devraient bénéficier de l’aide humanitaire fournie par ce consortium. Pour preuves 800 personnes étaient prévues pour cette aide, mais les organisateurs renseignent que 1500 personnes en bénéficient déjà.

‹‹ Vous comprenez qu’on est dans un contexte où le besoin est énorme et on ne cesse de multiplier les efforts pour s’assurer qu’aucune femme et ni fille ne souffre ››, a dit Bene Kimathe, chargée de programme de GHOVODI.
Pour rappel le volcan Nyiragongo est entré en éruption le 22 mai dernier à la grande surprise des habitants de Goma et des environs qui ont été obligés de quitter leurs domiciles à la hâte. Cela a provoqué une crise humanitaire sans précédent dans la région. Un mois plus tard, plusieurs centaines de familles vivent grâce aux aides humanitaires apportés par le gouvernement et différentes organisations.

Dave Ngonde

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche Tumile Pomoja
Anny Modi : Mobundeli ya basi
Julienne Lusenge – Mosungi ya Basi

Interviews

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières