Démarrage du projet Métro-Kin prévu en Février 2022.

IMG-20220127-WA0012

Partager:

La situation des embouteillages dans la Ville Province de Kinshasa, un véritable casse-tête, pour la population. Autre fois construite pour au moins  400.000 habitants, aujourd’hui, cette ville fait face à une montée vertigineuse de sa démographie, évaluée à plus ou moins 15 millions. Ceci a des répercussions sur le transport interurbain.

A cet effet, le Gouvernement Provincial de Kinshasa a lancé le projet « Métro-Kin ». C’est une Société de transport  créée en partenariat entre l’hôtel de Ville et un Consortium d’entreprises privées dont la Transcongo Connexion ( TCC), la Société Nationale des Transports et Ports(SCTP) ainsi que d’autres partenaires financiers.

Quel est l’objectif de ce Projet? s’interroge le Président Directeur Général du Groupe Logix Africa, partenaire de TCC, que nous avons suivi sur des médias périphériques de Kinshasa. Il répond : « La Société Métro-Kin se fixe comme objectif de faire déplacer par jour, plus ou moins 6 millions des personnes à travers la ville de Kinshasa, afin de dégager les routes. C’est la solution aux embouteillages et au désengorgement de la ville ».

De son côté, l’Associé de la Société  TCC et Directeur Général Adjoint de Métro Kin, justifie l’importance de ce Projet qui va aider plus de 15 millions d’habitants à avoir une ligne ferroviaire à sa taille : « Metro-Kin va doter la ville de Kinshasa d’un transport des masses. A l’époque Kinshasa avec 400.000 habitants avait un chemin de fer. Aujourd’hui, nous sommes près de 15 millions d’habitants, il n’ y a pas de chemin de fer. Ce qui n’est pas normal. C’est le défi que compte relever le Projet Métro- Kin ».

Selon les projections, l’inauguration et le début des travaux de ce Projet sont prévus pour Février. Il  comporte plusieurs axes : d’abord l’axe compris entre la Gare centrale et l’aéroport international Ndjili, ensuite, l’axe concernant le long des grandes artères de Kinshasa, puis l’axe partant de Kintambo Magasin à Malueka,Mont Ngafula jusqu’à Kimwenza Gare, enfin, l’axe compris entre l’aéroport international de Ndjili jusqu’à Maluku.

Signalons que ce Projet Métro Kin prévoit la construction de 1000 maisons pour loger ceux dont les parcelles seront détruites. Car les maisons devraient se retrouver à 15 m de la voie ferrée. La somme de 12 millions USD est prévue pour l’indemnisation. Et le prix du billet d’un train  Métro-kin est même déjà fixé , à 1200 FC.

La réussite de Projet sera un remède aux embouteillages qui caractérisent la capitale congolaise.

JP Katenda

Mots clés :

Partager:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Education Template