Déjà 8 députés du MLC invalidés : Ève Bazaiba parle d’une violation de la constitution

Déjà 8 députés du MLC invalidés : Ève Bazaiba parle d’une violation de la constitution

Le Mouvement de Libération du Congo est également monté au créneau suite à l’invalidation de ses députés nationaux.

Il dénonce l’invalidation de ses élus en violation de la Constitution.

Selon un communiqué publié ce mardi 11 juin 2019, signé par Ève Bazaiba, secrétaire générale du MLC, ces arrêts sont juridiquement entachés d’irrégularités. Le  parti de Jean Pierre Bemba en relève deux à savoir l’absence de motivation et la forclusion.

« Ces arrêts de la Cour Constitutionnelle sont juridiquement entachés d’irrégularités, car rendus sur le banc sans motivations et en dehors du délais de 60 jours prévus par la loi électorale en son article 74 », précise Eve Bazaiba.

Sachez que  déjà 8 sur 22 députés nationaux du MLC proclamés par la CENI sont invalidés par la cour constitutionnelle, d’où il n’en reste que 14 à l’Assemblée Nationale.Malgré les mécontentements exprimés par différents partis politiques et coalitions suite à ces invalidatuons, il sied de noter que les arrêts de la cour constitutionnelle sont irrévocables.

Esther Mpezo Omba

Laisser un commentaire