Afriland – Lengela Kelasi
Afriland – Sara

8 ans assassinat Mamadou Ndala: Focus sur Madeleine Dagbise, la Guerrière oubliée qui mourut au côté du défunt général

La République Démocratique du Congo a commémoré le dimanche 2 janvier 2022 les 8 ans de la mort du général Mamadou Ndala, officier des Forces Armées de la RDC, réputé dans la région du Nord Kivu pour sa bravoure, mais tragiquement assassiné le 02 janvier 2014 à Beni.

Il venait de mener, quelques semaines plus tôt l’opération militaire qui avait libéré la ville de Goma d’une incursion de la rébellion du M-23.

Cependant, un fait historique semble méconnu du grand nombre des Congolais, c’est celui de la mort ce 2 janvier 2014 d’une femme brave au côté du général Mamadou Ndala. Cette femme c’est Madeleine Dagbise surnommée commando Mado.

Madeleine Dagbise alias « Commando Mado »

Son nom et son visage sont méconnus des Congolais, un fait que regrettent et déplorent plusieurs intellectuels de la RDC, qui le 2 janvier 2022 ont fait savoir sur les réseaux sociaux que Madeleine Dagbise est «une héroïne qui a sacrifié sa jeunesse pour sa patrie et versé son sang parce qu’elle croyait à un Congo meilleur».

«C’est un nom qui ne doit pas être oublié. Sa vie et son histoire doivent être enseignées à nos enfants pour leur montrer qu’il y a des héroïnes en grand nombre qui ont cru en ce pays au point de sacrifier leur jeunesse pour la RDC», a dit un autre internaute.

Notez cependant que très peu d’informations sont disponibles sur Madeleine Dagbise dans les médias ou autres plates formes de recherche sur Internet. Ceci doit être une interpellation pour les ministères du genre, famille et enfants et celui de la défense afin de creuser sur elle, pour avoir plus d’informations et que son nom ne soit plus dans les oubliettes.

Dave Ngonde

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Interviews

Actu d'Ailleurs

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières