Afriland – Lengela Kelasi
Afriland – Sara

1er décembre JM de lutte contre le SIDA : Plus de 4000 jeunes infectées au VIH par semaine

 L’humanité célèbre le 1 er décembre de chaque année, la journée mondiale de lutte contre le VIH SIDA. 

Pour cette année 2021,  Le thème international choisit  est  « Mettre fin aux inégalités. Mettre fin au sida. Mettre fin aux pandémies ». 

Mettre fin aux inégalités sociales, économiques, raciales et de genre, c’est aussi mettre fin au VIH/sida en élargissant l’accès à la prévention et au traitement pour les groupes vulnérables à travers le monde.

 Le rapport Confronting inequalities montre  que les femmes et les filles en Afrique subsaharienne continuent d’être exposées à un risque plus élevé d’infection au VIH, du fait des inégalités entre les sexes et de la violence sexiste toujours présentes. Les inégalités entre les sexes et les violences basées sur le genre privent les femmes et les filles de leurs droits humains fondamentaux, y compris le droit à l’éducation, à la santé et aux opportunités économiques. 

Selon l’ONUSIDA, Chaque semaine, environ 4.500 jeunes femmes âgées de 15 à 24 ans sont infectées par le VIH dans le monde.

En Afrique subsaharienne, 5 nouvelles infections sur 6 chez les adolescents âgés de 15 à 19 ans touchent les filles. Les jeunes femmes sont deux fois plus susceptibles de vivre avec le VIH que les hommes. Seulement 53 % des enfants de 0 à 14 ans vivant avec le VIH ont accès au traitement du VIH qui leur sauvera la vie.

Selon l’Onu, la RDC compte actuellement près 500.000 personnes vivant avec le VIH, dont plus de 300.000 femmes, un peu plus 125.000 hommes et environ 70.000 Enfants.

La situation  reste encore inquiétante chez les jeunes femmes âgées de 15 à 24 ans. 

Notez que cette année 2021, pour la Journée mondiale de lutte contre le sida, l’Onusida invite à rappeler aux gouvernements que les inégalités mondiales nous touchent toutes et tous, peu importe qui nous sommes et d’où nous venons.

Exigeons des actes pour mettre fin aux inégalités, au sida et à toutes les autres pandémies qui se nourrissent des inégalités

Hornela Ngonga

Partager via :

Lire aussi

Laisser un commentaire

Interviews

Actu d'Ailleurs

Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières