Voici les 5 meilleurs artistes Gospel de la RDC

Voici les 5 meilleurs artistes Gospel de la RDC

Depuis un certain temps, la musique chrétienne ou gospel prend de plus en plus de l’ampleur en RDC.

Considéré autrefois comme une musique destinée aux cérémonies funérailles, aujourd’hui le gospel fait partie intégrante de la scène musicale congolaise.

Dans ce domaine, il n’y a pas seulement des artistes hommes mais aussi des femmes talentueuses qui ne cessent de rendre Gloire à Dieu par leurs chants mais aussi inspirent bon nombre des chrétiens.

Pourelle.info vous présente ici les noms de 5 femmes artistes du Gospel en RDC qui font la une de plusieurs médias ou autres endroits.
Elles incarnent une autre génération, celle qui a permise à la musique gospel de sortir des églises et d’aller chercher des fans ailleurs.

Deborah Lukalu

Originaire de la RDC, Deborah Lukalu vit depuis plusieurs années en Afrique du Sud, où elle exerce sa carrière artistique. C’est en 2015 que la chanteuse se fait remarquer avec la publication de son titre « Law breaker ». Une année plus tard, elle sort un premier album studio, intitulé «Overflow», et « Awesome God » est parmi les titres phares de l’opus. Elle a collaboré notamment avec le chanteur Michel Bakenda sur le morceau « Ba Kombo Ebele ».
En 2017, elle revient avec le titre « We testify », qui va propulser sa carrière sur le continent. « We testify » est le clip le plus suivi de Deborah Lukalu avec plus de 6 millions de vues sur YouTube. Son album «live Call Me Favor» est sorti en novembre 2018 .

Sandra Mbuyi

Devenue une chanteuse gospel congolaise de renom, Sandra est connue pour avoir interprété plusieurs chansons au côté de grands artistes comme la regrettée sœur Marie Misamu, le regretté Charles Mombaya, la sœur L’Or Mbongo et autres.
Née le 28 Juillet 1984 à Kinshasa, en République Démocratique du Congo, Sandra Mbuyi est la Cadette d’une famille de 7 enfants, dont les parents sont Martine Tshibangu et de Jean Milambu Nkongolo.

En 2002, elle rejoint le Groupe d’Adoration “Soldiers For Jesus-christ” toujours de la paroisse Baptiste CBFC Lukusa composé d’une trentaine de jeunes.
Grâce à son talent, elle fut nommée quelques mois seulement Directrice Artistique Adjointe du groupe.
De 2003 à 2004, elle a suivi une formation en Musique Jazz au Music Club de Kinshasa.
Elle a réussi à imposer son style qui est un mélange de musique gospel traditionnelle et de modernité de plus en plus accrue.
Elle a enchaîné il y’a quelques années des collaborations en studio avec les artistes gospel de renom de la RDC comme Charles Mombaya dans ses albums « Témoignage », « Inch’Allah », « Allô Téléphone », avec la sœur Marie Misamu dans Le « Mystère du Voile », Choisie Basolua dans « Naza Molongi », L’Or Mbongo dans « Yesu Kaka » et le frère Mike Kalambay dans son deuxième album intitulé « Un jour ».
En tant que directrice artistique, le Groupe d’Adoration avait multiplié les invitations dans la capitale et à l’intérieur du Pays pour prester lors de cérémonie plus ou moins importantes.
En mars 2006, elle sort son tout premier single qui avait pour titre « Nzambe ya ba orphelin » pour annoncer son disque qu’elle sortira en juillet 2007. L’album était intitulé « Na loboko ya tata » et avait onze titres.
Avec le groupe “Soldiers For Jesus-Christ, ils se voient décernés le prix du groupe gospel de l’année dans la catégorie nouveaux genres au Festival International de Gospel 2007 de Kinshasa.

Sa plus grande passion a toujours été « La Musique ».
Et depuis cette période, sa carrière n’a pas arrêté d’évoluer, elle a accumulé de prestations dans divers pays, de collaborations avec de musiciens comme le frère Michel Bakenda et autres.

Dena Mwana

Elle apporte un vent de fraicheur au gospel congolais. C’est la star du moment. Elle est appréciée par une jeunesse dite branchée, celle qui, casques aux oreilles, aime écouter la musique RnB. Son dernier tube « Nzambe Monene » est une reprise du titre « Awesome » de l’américain Charles Jenkins (The Best of Both Worlds, Think about these things).

« Ses influences musicales et son inspiration viennent de son expérience personnelle avec Dieu mais aussi du vécu quotidien de ses amis, de sa famille et des faits sociétés » lit-on dans sa biographie express.
C’est un professeur de musique de l’Institut National des Arts (INA) qui lui suggéra en 2003 de monter un groupe musical et il n’a pas eu tort.
En 2009, Dena enregistre son premier album Hosanna qui sortira en 2011 avec le succès que l’on connaît (le chanteur Athom’s Mbuma est le compositeur du titre « L’éternel est bon », le plus écouté de l’album).
En 2013, elle est récompensée par un prix aux Africa Gospel Music Awards dans la catégorie artiste de l’année (Afrique centrale).
Ces jours-ci, Dena Mwana est pleinement engagée dans la promotion de son nouvel album Nzambe Monene. Elle est mariée à Michel Mutahali, manager artistique et patron du label Happy People.

Acsa Olangi

La sœur Acsa Rachel Olangi, savourant encore les retombées de son album « La grandeur de Dieu », a dit concentrer ses forces pour la promotion de cet opus et n’envisage pas encore retourner aussitôt au studio pour enregistrer un nouvel album. Sous la supervision de son manager Déborah Fula, Rachel Olangi, prédicatrice et visionnaire de Acsa Olangi Ministries basé à Kinshasa, concocte des projets pour accroître sa visibilité, condition majeure, selon ses propos, pour gagner les âmes en l’honneur de Yahvé et remporter des prix comme Disque d’or.
«Gagner un disque d’or reste parmi les salaires de notre dur labeur. C’est le rêve de tout artiste », a déclaré l’initiatrice de la structure Step Up dont le siège se trouve dans la capitale rd-congolaise.

Quel est le principal message de votre album « La grandeur de Dieu » ?
Le message est: « Dieu est une source de vie et créateur de l’univers». «Jusqu’à ce jour, beaucoup de gens n’ont pas encore découvert ce mystère caché.
Cet album nous a été inspiré par Dieu pour faire découvrir à son peuple sa grandeur et sa divinité. Chaque chanson, chaque phrase et chaque mot ont été chantés pour toucher le cœur de tout un chacun, car la Bible déclare: Allez et faites de toutes les nations mes disciples. Le titre La grandeur de Dieu insiste sur le fait que Dieu est au-dessus de tout problème quelle qu’en soit la nature. Il est impératif de reconnaître que Dieu est au-dessus de tout dans nos vies. Malgré nos problèmes, il y aura toujours une solution, car la grandeur de Dieu est la réponse à notre petitesse», explicite Acsa Rachel Olangi.

Amanda Malela

Nouvelle star du gospel, Amanda Malela a cartonné en 2018 avec son tube « Kumama », regardé plus de 2 millions de fois sur YouTube. Belge d’origine congolaise, Amanda n’était pas connue en RDC, jusqu’à ce qu’elle sorte son premier single en mai dernier. Avant de poursuivre une carrière solo, la chanteuse de gospel prestait comme choriste aux côtés de grands noms de la musique française, tels que Lara Fabian, Eddy Mitchell, ou encore Vanessa Paradis.

La chanteuse Amanda se démarque par son gospel mixé à d’autres sonorités comme l’afro pop, le soul ou encore le RnB. Elle chante aussi en anglais, qu’en français, lingala et autres langues locales. « Kumama », qui est une ode à l’amour, est en ce moment le tube le plus joué dans les cérémonies de noces (mariage). « Hosanna », est son deuxième single, dévoilé en décembre 2018.

Richie MOFILING

 

Laisser un commentaire