Violences faites aux femmes : Marie-Josée Ifoku chez Béatrice Lomeya.

La présidente du mouvement INATOSHA « ça suffit » en swahili, Marie-Josée Ifoku et quelques membres de cette structure ont échangé avec la ministre du Genre, Famille et Enfants, Béatrice Lomeya Atilite.

Ces femmes issues de différentes obédiences politico-sociales sont allées voir la patronne du genre en RDC avec comme message, mettre fin à la guerre à l’Est de la République Démocratique du Congo pour que la femme de ce coin du pays retrouve sa dignité.

Le message a été bien reçu par la ministre de tutelle selon Marie-Josée Ifoku qui a souligné que Béatrice Lomeya est elle-même une activiste dans l’âme.

Marie-Josée Ifoku a expliqué que le mouvement INATOSHA a été initié par ce groupe de femmes dans l’objectif de dire non aux violences faites aux femmes et aux violences en général. 

La ressortissante de l’ex province orientale a également fait savoir que cette structure travaille pour la restauration de la paix en RDC. Et parmi les premières actions à mener INATOSHA veut combattre la violence faite à la femme à l’Est de la RDC où elle est utilisée comme arme de guerre.

C’est la raison pour laquelle, affirme-t-elle, elles se sont levées pour qu’enfin la guerre dans cette partie de la RDC prenne fin.

Notez que les violences en RDC et notamment les violences basées sur le genre, constituent un grand frein au développement de cette partie du pays.

Dave Ngonde

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche #Respecte Moi
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières