Sur 8 huit candidats ministrables, l’UDPS n’a transmis que le nom d’une femme

Selon une indiscrétion dans le cercle de Sama Lukonde, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS, parti au pouvoir n’avait proposé que le nom d’une femme sur sa liste de huit candidats ministrables. C’est l’une des raisons pour lesquelles le chef de l’État avait convoqué, le samedi dernier, le Président a.i de ce parti politique Jean-Marc Kabund et son secrétaire général, Augustin Kabuya pour revoir notamment leur liste.

Contacté par un média de la place, un haut cadre du parti présidentiel a confirmé que la liste de candidats UDPS a été actualisée mais quand à la représentativité féminine, celui-ci a déclaré que cet aspect relève de la confidence.

En effet, selon des sources bien informées, chaque regroupement politique aurait reçu notification du nombre de postes lui attribué : 8 pour l’UDPS, 5 plus un vice ministère pour « Ensemble » de Moïse Katumbi, 5 pour l’AFDC-A, 3 pour le MLC.

Félix Tshisekedi serait, rapporte-on, inflexible sur deux exigences : la réduction de la taille de l’exécutif national et le respect de la parité Homme-Femme.

Dave Ngonde

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche #Respecte Moi
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières