RDC : Le Comité de pilotage du Fond des femmes pour la paix et Action Humanitaire lance l’initiative « Femmes Sources de paix »

RDC : Le Comité de pilotage du Fond des femmes pour la paix et Action Humanitaire lance l’initiative « Femmes Sources de paix »

Le Fond de financement des femmes pour la paix et l’action humanitaire lancé à New York en 2016, vise à pallier aux insuffisances du financement, à créer des synergies entre les différentes sources de financement et de briser les barrières entre aide humanitaire, aide à la paix et à la sécurité et aide au développement.

La première réunion du comité de Pilotage de ce Fond des femmes en RDC s’est tenue le Jeudi 7 février dernier.

Au cours de cette rencontre, les membres de ce comité ont fait le point sur les orientations d’appel à propositions et les prochaines étapes à prendre.

Sachez que la République Démocratique du Congo est parmi les pays bénéficiaires d’un financement de 892.857 US$ octroyé par le Gouvernement du Japon.

La séance a été ouverte par Ann Encontre, Directrice Régionale de HCR et Coordonnatrice Résidente des activités opérationnelles du Système des Nations Unies ad intérim. Elle a présenter les objectifs de ce fond, tout en rappelant je cite : « La paix ne peut pas être créée ni pérennisée sans investir à la fois dans le gouvernement et les organisations de la société civile » fin de citation.

Le représentant du ministre de la Solidarité et de l’action humanitaire, co-president du comité de pilotage a salué l’initiative lancé pour la RDC. Alain Pamphile Mbaka a affirmé la position du gouvernement à placer les femmes congolaises au premier plan dans la consolidation de la paix au travers d’une action humanitaire efficace.

« Nous exhortons également tous les acteurs humanitaires de toujours retenir lors de la planification de la réponse, la place des femmes et les actions d’intervention holistique intégrant l’humanitaire, le développement et la consolidation de la paix » a-t-il ajouté.

Pour L’Ambassadeur du Japon en RDC, Hiroshi KARUBE, a expliqué les raisons du soutien japonais à cette initiative. « Le Gouvernement du Japon a financé ce Fond pour les femmes et les filles congolaises, afin d’améliorer leurs conditions de vie et encourager leur participation dans les contextes de crises les plus complexes et difficiles sur tout le territoire national. C’est pour cela que nous avons souhaité financer les initiatives des organisations de la société civile qui proposent des bons projets et démontrent posséder les capacités efficaces de mise en œuvre pour apporter un vrai changement positif », note l’Ambasadeur du Japon en RDC.

C’est ONU Femmes qui se charge du Secrétariat, au niveau global et national du Fond de financement des femmes pour la paix et l’action humanitaire.

Elle procéde depuis le 11 février dernier, à la publication de l’appel à propositions des projets « Femmes Sources de Paix » ouvert aux organisations de la société civile congolaise.

Bénédicte Kamoni

Laisser un commentaire