RDC-Histoire :Qui était Sophie Kanza, la première femme politique congolaise?

Sophie Madeleine Kanza est née le 8 février 1940 à Léopoldville (Kinshasa aujourd’hui).  Elle fut la première femme congolaise à avoir fait le cursus normal d’étude à l’époque. Elle a commencé par des études primaires, est passé par le secondaire et pour terminer à l’université de Genève.

Sociologue de formation, Sophie Kanza a été la première femme congolaise à occuper le poste de « ministre » en République Démocratique du Congo.

En 1966 lors de l’installation du premier gouvernement, elle fut nommée Ministre des Affaires sociales. La formulation de son poste évolue cependant au fil du temps:

*De 1966 à 1967 : commissaire d’Etat aux Affaires sociales;

*De 1967 à 1968 : Ministre des affaires sociales ;

*De 1969 à 1970 : Ministre d’Etat aux Affaires Sociales.

Son travail au sein du ministère était d’examiner les problèmes sociaux du peuple congolais et d’y remédier.

En 1967, lors du sommet de l’Organisation de l’Union Africaine organisée à Kinshasa à l’époque, Sophie Kanza plaide pour l’égalite des chances dans le secteur de l’éducation pour les garçons et filles qui en avaient tous deux le droit.

En 1967, elle est nommée membre du bureau politique du mouvement populaire de la révolution, MPR en sigle, le seul parti politique qui avait le droit d’exercer. 

Le 6 décembre 1970, elle quitte son poste ministériel suite à un remaniement.

Elle décide en effet, de poursuivre ses études de Maîtrise de doctorat en Sociologie à l’université de Harvard de 1973 à 1976.

À cette même époque, elle est membre du conseil de l’Institut des Nations Unies pour assurer la formation et la recherche. Puis après, elle est élevée au rang de la Sous Directrice Générale adjointe de l’organisation des Nations Unies dans le secteur de l’Education, la science et la culture et ensuite elle occupe le poste de chef de mission auprès du Directeur Général de L’UNESCO de 1985 à 1988.

Originaire du Kongo central dans le district de cataractes, Sophie Kanza était une mère et une épouse.

Mariée à Marcel Lihau, qui fut le premier président de la cours suprême de justice et président de la commission  Constitutionnelle à la Conférence Nationale Souveraine du 26 Décembre 1964. De ce mariage naquit 6 filles.

Marcel Lihau prit par après la fuite à cause des persécutions politiques, ce qui fera que la famille Lihau Marcel vive pendant longtemps séparée.

En 1998 elle connaît un accident de voiture à Paris et devient paraplégique. Elle décide alors de quitter l’UNESCO pour se consacrer à la défense  des droits des handicapés à l’étranger.

En 1999,la mort l’arrache de l’arbre de la vie à l’âge de 59 ans suite à une crise cardiaque.

De ce parcours éloquent, elle finit donc sa course dans un cimetière à Luozi dans la province du kongo-central.

Portée au panthéon de l’histoire de la femme congolaise, le 7 juillet 2004 son buste est érigé dans la galerie de la mémoire.

Le Cercle Sophie Kanza, baptisé en son nom en son honneur, est une association des femmes professeures du Congo.

Monique Kisita

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche #Respecte Moi
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières