Manifestation de la LUCHA : 4 filles agressées au cours d’un Sit-in à Goma.

Manifestation de la LUCHA : 4 filles agressées au cours d’un Sit-in à Goma.

Les militants du Mouvement citoyen lutte contre le changement ont entamé il y a peu une série des manifestations pour dénoncer la surfacturation et la mauvaise qualité d’Internet offertes par les entreprises des Télécommunications.

Ils ont ciblé les quatre à opérateurs des Télécoms de la RDC que sont Airtel, Vodacom, Orange et Africell.

La dernière manifestation des militants de la LUCHA Goma au Nord-Kivu devant les bureaux de Airtel ce Vendredi 10 mai a mal tourné.
Les éléments de la police venus intervenir ont récouru à la force et jeté les gaz lacrymogènes pour disperser les militants.

Plus de 11 militants de la LUCHA, dont 4 filles, ont été grièvement blessés.
Parmi ces filles blessés, figurait Rebecca Kavugho, âgée de 26 ans, lauréate du Prix international du secrétaire d’État (USA) du Courage féminin 2017,qui avait même perdu connaissance. Elle a pu se remettre après avoir été transféré dans un centre de santé.

Un comportement inhumain que dénoncent ces militants. Dans un communiqué rendu public ce samedi 11 mai, ils déplorent le fait que le Directeur région Est de cette société de télécommunication ait refusé de les recevoir pour déposer leur mémorandum.

Malgré cet incident, les militants de la LUCHA réitere leur engagement à poursuivre avec leurs actions jusqu’à ce que leurs revendications seront pris en compte.

Christian Mayimona

Laisser un commentaire