Lualaba : Le REPAFE sensible les femmes des médias sur la promotion du leadership féminin

C’est sur le thème « le rôle des médias, des organisations de la société civile et des femmes en postes de prise de décision dans la promotion du leadership féminin et des perspectives d’une société numérique à l’ère du Covid-19 dans la province du Lualaba » que le réseau pour l’autonomisation de la femme, REPAFE en sigle, a organisé une conférence atélier, ce mercredi 17 mars 2021.

Trois oratrices ont exposé sur le leadership féminin d’excellence dans une société égalitaire et numérique à l’ère de la Covid 19.

Parmi elles, Aimée Manyong coordonnatrice principale du REPAFE qui a déploré le faible taux de participation de la femme dans la sphère politique. Bien que présente, cette femme est utilisée simplement pour la visibilité et autres choses pourtant elle est appelée à être leader et à occuper des postes décisionnels.

S’inspirant des pays que dirigent les femmes actuellement en l’occurrence de l’Allemagne où la pandémie de Covid 19 a été maîtrisée, Aimée Manyong a exhorté les femmes des médias à s’approprier de ce thème afin d’atteindre toutes les couches sociales. 

Parlant du leadership féminin dans une société numérique la coordonnatrice du REPAFE appelle les femmes à avoir la maîtrise des outils de la nouvelle technologie de l’information et de la communication pour briser ce stéréotype lié à leur statut de femme.

Elle poursuivit son argumentaire en disant que la femme est aujourd’hui dans un combat où elle est appelée à être bien informé à tout moment.

De son côté, Pascaline… membre de la société civile et du mouvement « Rien sans les femmes » a émis le vœux de voir l’égalité des sexes dans les instances de prise de décision. 

Présente à la conférence Marie Louise MAFO, Directrice provinciale de la fonction publique, travail, emploi et prévoyance sociale, a invité les femmes à quitter leur zone d’ombre, à être éveillées, afin d’être où se prennent les grandes décisions car pour elle, une femme leader est appelée à aller au delà des limites fixées par les hommes.

Cette conférence atélier, qui s’est tenue à Kolwezi dans une salle de fête de la place, avait pour objectif d’inciter les femmes des médias et celles des organisations de la société civile à s’impliquer pour une bonne représentativité de la femme dans les postes de prises de décisions.

Alpha Ndamuso

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche #Respecte Moi
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières