Les femmes du FPI appelées à mobiliser plus pour financer mieux.

Les femmes du FPI appelées à mobiliser plus pour financer mieux.

C’est dans le beau cadre du cercle Elaïs de Kinshasa, dans la commune de la Gombe, que les femmes du Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), ont organisé une journée de réflexion, le vendredi 12 avril 2019.
« La femme du FPI, s’investir pour promouvoir la paix, la sécurité et le genre par l’accès aux services publics de qualité, en soutenant le programme de l’institution (FPI) par une participation active à la mobilisation de taxe pour mieux financer les projets ».

Fifi Mobhe Directrice financière adjointe et coordonnatrice du genre du FPI a appelé les femmes de son institution à mobiliser plus pour financer mieux. « Au FPI, nous avons un nouveau slogan mobiliser plus pour financer mieux, il était important que les femmes du FPI puisse s’imprégner de cela, et comprendre pourquoi on doit plus mobiliser et comment faire pour affecter l’argent mobiliser, c’est ça le deuxième volet du crédo financier mieux » a-t-elle précisé.

Dans son adresse, la coordonnatrice du genre du Fonds de Promotion de l’Industrie a expliqué le bien fondé de cette journée de réflexion. « les femmes du FPI ont placé cette journée dans le cadre de transfert de connaissances. Elles veulent encore apprendre, une remise à niveau partant de nos ressources principales », note-t-elle.

« Parler de la promotion de l’industrie, qu’est ce que la taxe et comment affecter les taxes pour que nous puissions mieux remplir la mission que le législateur a confié au Fonds la promotion de l’industrie », poursuit-elle.

Ces femmes étaient honorées par la présence du Directeur Général du Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), Patrice KITEBI et son Directeur Général adjoint Boniface Kasembe.

Il sied de signaler que, c’est depuis 1989, que le Fonds de Promotion de l’Industrie, a été créé sur l’ordonnance – loi numéro 89-031 du 07 août 1989 par le gouvernement congolais.

Richie Mofiling

Laisser un commentaire