Le NZANGO, un sport qui s’impose en RDC

Le NZANGO, un sport qui s’impose en RDC

Le NZANGO est un simple jeu de cours d’école,réservé aux jeunes filles dans les établissements scolaires depuis plusieurs années avant l’indépendance.
Le Nzango qui signifie « jeu de pied » en français a accédé progressivement au statut de sport à part entière en RDC.
Actuellement, c’est devenu un sport pour femmes. Il suscite le plus de curiosité, vue que c’est un sport de démonstration qui se pratique en chantant.
En Rdc, il a déjà été adopté comme une discipline sportive sous la dénomination de Nzango moderne.

Le Nzango un sport original qui se diffuse petit à petit dans les autres pays de la sous-région, est jusque là pratiquer que par les femmes.
Ce sport de démonstration permet aux femmes qui travaillent pendant de longs moments, de diminuer le poids et résout plusieurs problèmes de santé notamment: l’hypertension, l’obésité et bien d’autre.
Il se pratique sur un terrain de 16 m sur 8, délimiter par une bande rouge au niveau central et 2 bandes bleus de chaque côté.
Le Nzango oppose deux équipes composé de 17 joueuses dont 11 qui commencent la partie et les 6 autres gardées en réserve. Sous la conduite d’un arbitre.
Si les joueuses d’une équipe imitent textuellement les pas de danse de leurs opposants, elles sont jugé par ce dernier.
Ces joueuses seront éliminé petit a petit jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une seule concurrente.
Celles qui enfreignent les règles du jeu sont sanctionnés par des cartons jaunes et rouges.
La particularité de cette discipline est qu’on ne parle pas de « buts » comme dans le football mais plutôt « de pied normal » ou « de pied KO ».
Autre côté exceptionnel du Nzango, c’est que les joueuses chantent et applaudissent tout au long des cinquantaines minutes que dure le jeu.
Si la chanson est rapide, le jeu l’est aussi mais si la chanson est lente, le jeu le devient également.
En République Démocratique du Congo, le Nzango est reconnu comme discipline sportive conformément aux dispositions de la loi numéro 004/2001 du 20 juillet 2001.
Cette discipline est géré par Victorine Mbombo présidente de la fédération de Nzango.
Maguy Mbuku MK

Laisser un commentaire