La Dynamique 50% femmes appelle les femmes à adhérer à l’Union sacrée

Au cours d’un point de presse tenu ce mercredi 27 janvier 2021 à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, la dynamique 50 pourcent femmes considère l’Union Sacrée comme un cadre pour la promotion du genre en République Démocratique du Congo.

“L’instauration de l’Union sacrée décidée par le chef de l’État est une opportunité formidable à saisir dans l’espoir qu’elle mette un point d’honneur sur notre lutte axée sur la parité. De toutes les manières, nous estimons que la formation d’un nouveau gouvernement issu de l’Union sacrée pourra permettre aux femmes leaders politiques actives de se retrouver aux postes décisionnels lors des nominations » soulignent les membres de cette dynamique.

Elles appellent les femmes élues du peuple, au Sud-Kivu et sur toute l’étendue du territoire national, à adhérer massivement à l’union afin de se mettre en ordre de bataille pour les nominations  quasi imminentes des animateurs de la prochaine équipe gouvernementale, voire d’autres instances décisionnelles. “Il n’est pas utile pour les femmes de rester en dehors de cette nouvelle formation qui mobilise déjà l’attention de nombreux acteurs politiques en RDC. Saisissons la balle au bond. », a dit la présidente de cette dynamique.

Ces femmes demandent à Felix Tshisekedi garant de la constitution et tout l’arsenal juridique qui fait la promotion de la parité, de tenir à ses propres promesses, celui de prendre en compte la dimension genre dans sa politique centrée sur le changement. Ceci ne doit pas être un vain mot quant à la gestion inclusive de la Nation qui se fait encore et encore attendre déjà deux ans. »

Patrick Makiro/Bukavu

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche #Respecte Moi
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières