Kinshasa : Les vendeuses du marché Zigida confrotées aux multiples difficultés.

Kinshasa : Les vendeuses du marché Zigida confrotées aux multiples difficultés.

Le prix des denrées alimentaires ne cessent d’augmenter au jour le jour à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo.

Une situation qui n’arrange pas les femmes vendeuses, le cas de celles du marché Zigida dans la commune de Kinshasa .

Elles constatent depuis plusieurs mois que les grossistes ne font que revoir à la hausse led prix des marchandises sans être inquiété.

Nos reporters ont interrogé quelques vendeuses de ce marché, chacune relate son calvaire.

« Pour le moment nous avons beaucoup des difficultés à vendre nos produits, et en tirer profit. Ils sont déjà très chers auprès des grossistes. Je viens d’acheter un sac de riz à 19.75 $ et je dois le revendre à 20$. Là je ne gagne pratiquement rien. Si je le met à 21$ les clients vont refuser d’acheter, sincèrement le marché ne pas bon » s’inquiète Madame Micheline.

Certaines proposent même une voie de sortie à cette situation. Pour madame Mado, la voie de sortie est la bonne gestion des capitaux, bien calculer les bénéfices afin d’y adapter les dépenses.

Ces vendeuses demandent au ministre de l’economie de travailler sur la stabilisation des prix afin de leurs permettre la rentabilité de leur marché. Beaucoup d’entr’elles disent avoir des familles à nourrir, cette situation ne les arrange pas.

Dan Atemba Amisi (Stagiaire)

Laisser un commentaire