Irlande : Quand des hommes sont victimes de violences faites par les femmes

On entend très souvent parler de violences faites par les hommes contre les femmes. L’inverse peut faire rire et pourtant cela existe bel et bien comme l’a révélé en début de cette semaine une association irlandaise dénommée « Men’s Aid Ireland« .

En effet selon cette association qui tient une ligne téléphonique dédiée aux hommes victimes de violences au sein de leurs foyers, le nombre d’appels a augmenté de 35% depuis le début de la pandémie à coronavirus. Un chiffre qui explique que les violences des femmes envers les hommes ont augmenté.

En janvier dernier, au début du 3e confinement irlandais, 80% d’appels ont sonné dans le vide ( plus de 1 sur 10 ) par manque de moyens de l’association.

‹‹ C’est d’autant plus alarmant dans la mesure où certains hommes appellent dans un état de détresse avancée, proche de l’automutilation ››, explique un membre de l’organisation.

Les profils de ces hommes victimes de violences faites par les femmes sont variés. On trouve des hommes de tous âges. Beaucoup ont entre 40 et 55 ans, mais aussi des octogénaires et toutes les professions sont concernées, de l’ouvrier au policier en passant par l’ingénieur.

Une quasi constante demeure : les violences, principalement psychologiques, sont commises à 95% par des partenaires féminines.

La hausse des appels dépasse celle enregistrée par les lignes téléphoniques réservées aux femmes et aux enfants, qui s’élèvent à 25%.

« Men’s Aid Irelande » réclame d’ailleurs au gouvernement irlandais davantage de financement afin de faire face à ces problèmes alors que ses subventions n’ont augmenté que de 5000€ en 2020.

Dave Ngonde

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche #Respecte Moi
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières