Gemima Mbuyi : l’étudiante congolaise innove dans la chimie verte en RDC

Gemima Mbuyi : l’étudiante congolaise innove dans la chimie verte en RDC

Elle est créative et ambitieuse. La jeune Gemima Mbuyi étudiante en L2 chimie à l’Université de Kinshasa est parmi les rares filles de sa génération à avoir embrassée la filière de chimie.

Elle s’est lancée dans la fabrication des produits dénommés « Progress » qui a trois propriétés essentielles à savoir : l’insecticide, l’impulsif et le déodorant non nuisible pour la santé de l’homme faite à base des plantes parfumées.

Dans le souci de lutter contre les maladies vectorielles comme la malaria et le chikungunya, sujet qui fait l’objet de sa mémoire de fin d’étude, cette chimiste encore en formation n’attend pas finir ses études pour être demandeur d’emploi.
Mais au contraire, elle a innové dans ce qu’elle appelle la chimie verte.

En 2017, Gemima Mbuyi a mise sur pied les produits « Progress » qui est en mesure non seulement de tuer et repousser les moustiques mais aussi de désodoriser le tout dans le respect de l’environnement.

Entrepreneur active, Gemima Mbuyi commercialise ce produit à 2500 FC la pièce et la vente se fait à domicile dans la commune de Mont-Ngafula ou par commande.

Les horaires des cours au niveau de l’Université et l’absence des moyens financiers l’empêchent souvent de satisfaire totalement la demande de ses clients. A cela s’ajoute le manque de spray qui est un emballage importé de Chine très adéquat.

Elle espère cependant trouver de financements pour faire décoller son business.

Hormis sa casquette de chimiste, Gemima Mbuyi est une militante pour la promotion de la femme et des personnes vivant avec albinisme.

Bénédicte Kamoni

Laisser un commentaire