Environnement : Celébration de la Journée mondiale de l’eau ce 22 mars

La planète célèbre ce 22 mars la Journée mondiale de l’eau. Elle a été instituée par les Nations Unies pour mettre l’accent sur l’importance de l’eau.

C’est en 1992 que la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement (CNUED) a recommandé qu’une journée internationale soit consacrée aux ressources en eau douce. Le 22 décembre 1992, l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté la résolution A/RES/47/193 déclarant le 22 mars 1993 première Journée mondiale de l’eau.

Pour cette année 2021 cette journée est placée sous le thème  »La valorisation de l’eau ». Ce thème est choisit pour attirer l’attention de tout un chacun sur l’importance de l’eau et plaider en faveur de la gestion durable des ressources en eau douce. 

En Afrique particulièrement, l’accès à l’eau potable est difficile pour la majorité de la population. 

En RDC, des femmes et filles supportent  la plus grande charge des activités du ménage, y compris l’approvisionnement en eau. Elles consacrent jusqu’à 90 % de leur temps à effectuer les tâches domestiques dont la collecte de l’eau.

Le travail de la collecte d’eau expose ces femmes et filles à des risques physiques et traumatiques. Elles transportent de lourds récipients d’environ 10 kg, souvent non adaptés à leur âge et leur poids.

Les femmes et particulièrement les filles sont exposées à des violences physiques, sexuelles, morales et psychologiques lors de la collecte de l’eau. 

De nombreuses études démontrent que les heures consacrées à cette collecte d’eau diminuent le temps disponible pour l’éducation, le développement individuel et les activités génératrices de revenus dans les ménages.

Les performances scolaires de millions de filles sont ainsi entravées ce qui peut les amèner à arrêter partiellement ou totalement leur scolarisation. 

Lorsque le temps d’approvisionnement en eau dépasse 30 minutes, la collecte de l’eau est considérée comme une corvée et en conséquence la quantité collectée s’en trouve réduite.

Cette journée est l’occasion de mettre un accent sur les incidences sociales de la corvée de l’eau en milieu rural chez les femmes et les filles et trouver des solutions pour palier à toutes les conséquences qui en découlent.

Olivier Mukengeshayi

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche #Respecte Moi
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières