Benin : L’opposante Reckya Madougou aux arrêts

La police républicaine béninoise a arrêté, en début de soirée de ce mercredi 3 mars dans la ville de Porto-Novo, Reckya Madougou, candidate recalée pour la présidentielle du 11 avril, membre du parti d’opposition Les Démocrates. L’information a été donnée par son avocat.

Reckya Madougou venait d’achever une conférence publique avec d’autres candidats de l’opposition dont les dossiers ont été également rejetés parmi lesquels Joël Aivo qui a raconté la scène de l’arrestation. Ils rentraient à Cotonou à bord du même véhicule quand la police les a bloqués sur le pont de Porto-Novo et a débarqué de force les autres passagers sauf madame Madougou.

La police a alors pris le volant et l’a conduit à Cotonou, en exécution d’un mandat d’amener de la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme, CRIET en sigle. Une source affirme que son arrestation est en lien avec les deux militants de son parti placés sous mandat de dépôt lundi dernier pour association de malfaiteurs et terrorisme.

Ils sont soupçonnés de vouloir organiser, contre de l’argent, des troubles pendant l’élection présidentielle à venir.

Mais ce jeudi 04 Mars, selon le procureur spécial, madame Madougou a été citée dans une procédure en cours par un colonel de l’ex-gendarmerie, à la retraite. Ce dernier aurait avoué avoir reçu de l’argent venant de l’opposante via un de ses proches. Une somme qui viserait à assassiner deux personnalités politiques et à semer la terreur pour interrompre le processus électoral.

Dave Ngonde

Lire aussi

Laisser un commentaire

Affiche #Respecte Moi
Affiche #Respecte Moi
Affiche COVID Gestes Barrières