50 femmes qui inspirent : Astrid Tshimanga Mbuyi, une entrepreneure très interactive.

50 femmes qui inspirent : Astrid Tshimanga Mbuyi, une entrepreneure très interactive.

Licenciée en Sciences de l’information et de la communication, option journalisme politique extérieure Radio Télévision, Astrid Tshimanga Mbuyi est une femme courageuse et très entrepreneure.

Elle a une approche de vivre dans un monde où elle est en interaction avec les autres, apprendre d’eux et leur apporter aussi un plus. Ce qui justifie que depuis son jeune âge, elle faisait des petits jobs et s’intéressait à la culture et aux secteurs de la communication.

A la fin de son cursus universitaire, elle décroche son premier emploi stable à la RTGA où elle travail pendant 5ans comme journaliste reporter, présentatrice des journaux télévisés et d’émissions.

Après 5ans, elle décide de changer de casquette et vire dans le secteur banquier, mais elle reste dans un monde interactif, car l’interaction avec les autres est primordiale pour elle. Dans la banque Astrid Tshimanga développe encore son côté relationnel mais s’attache aussi au business pour acquérir les stratégies commerciales, marketing vue son objectif d’être une grande femme d’affaires dans les prochains jours.

Au delà d’être agent de banque, Astrid Tshimanga est aussi présidente d’Ela’s Initiative, une association sans but lucratif créé en 2016, qui vient en aide aux personnes vulnérables.
Ceci démontre que ses activités tournent dans un univers où elle veut rester en contact avec son semblable afin de lui apporter un plus. Si à la presse elle donnait l’information, à la banque elle vend les produits de banque et chez Ela’s initiative elle apporte l’aide et le réconfort qui peuvent être matériel, psychologique et morale.

Écrivain novice, Astrid Tshimanga a déjà écrit deux ouvrages qui sont en pourparlers avec les éditeurs. L’un parle de la femme « Si femme savait…» et l’autre est focalisé sur la jeunesse…
Dans le premier ouvrage, l’auteur stimule la femme à l’effort. Elle y partage son expérience et celles d’autres femmes.
Dans le deuxième ouvrage, la jeunesse est encouragée à rester l’étoile afin que son espoir devienne concret.

Astrid Tshimanga Mbuyi fait également partie de plusieurs réseaux des femmes leaders dont «Bouge ta boite» qui réunit les femmes entrepreneurs, des réseaux des droits de l’homme et ceux qui cherchent la promotion de la femme car la lutte pour l’émancipation de la femme se poursuit surtout que certaines femmes ne prennent pas encore cette lutte en considération. Elle se ralie à ses femmes leaders dans le but d’un développement intégral, une prise de conscience et un changement des mentalités chez la femme.

Consciente que tout ce qu’elle possède lui vient de Dieu, Astrid Mbuyi est aussi servante du Seigneur Jésus Christ à l’église Logos Rhema, Centre de Gloire les Héritiers de Dieu, à Kinsuka. Elle est prédicatrice de la bonne nouvelle et conducteur des cultes.

Dans ses différentes casquettes, pour atteindre son public, Astrid Tshimanga Mbuyi use des réseaux sociaux, des communications Face to Face, des médias audiovisuels, etc.

Elle s’est discipliné de manière à ne pas s’arrêter à mi-chemin de ses objectifs face aux turbulences, et, de rester honnête dans tout ce qu’elle entreprend.
Elle consacre son temps à la lecture afin de se cultiver sur différents domaines notamment les femmes. Elle a aussi été motivé par l’engagement et la determination de plusieurs femmes comme Hillary Clinton, Michelle Obama et Rose Mutombo de Cafco/société civile congolaise.

Au regard de son engagement dans différents secteurs, Astrid Tshimanga Mbuyi est une référence pour plusieurs jeunes femmes. Âgée d’une trentaine révolue, elle n’est pas limité par son âge, moins encore par sa féminité.

Esther Mpezo Omba

Laisser un commentaire